Amère Victoire (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amère Victoire.

Amère Victoire
Auteur René Hardy
Pays Drapeau de la France France
Genre roman
Éditeur Éditions Robert Laffont
Date de parution 1955
Nombre de pages 287

Amère Victoire est un roman de René Hardy publié en 1955 aux éditions Robert Laffont et ayant reçu le Prix des Deux Magots l'année suivante. Le roman a été adapté pour l'écran par Nicholas Ray en 1957.

Résumé[modifier | modifier le code]

Durant la seconde Guerre mondiale, dans le désert de Libye, les troupes anglaises combattent les armées de Rommel ; le capitaine Brant est le chef d'une opération commando presque suicidaire, dont l'objet est de détruire le quartier général allemand et de revenir en traversant le désert ; son second est le lieutenant Leith. Le roman se situe durant la retraite, et les deux hommes s'affrontent sur une rivalité qui a pour fond la femme de Brant, Jane. Leith est un homme courageux et droit, Brant un lâche saisi par la peur.

Quelques thèmes[modifier | modifier le code]

L'auteur aborde dans le roman différents cas de conscience :

  • Le choix d'un officier intransigeant pour mener une opération militaire délicate, et les pouvoirs qui vont lui être confiés
  • La gestion d'un groupe de combat commando dans des conditions extrêmes
  • La gestion des blessés dans le désert
  • La jalousie, querelle amoureuse
  • Le désespoir d'hommes qui se sentent abandonnés
  • La survie dans un désert aride

Le roman prend place au sein d'un état-major britannique durant les combats de Libye pendant la deuxième guerre mondiale. Deux officiers supérieurs doivent effectuer un choix cornélien pour nommer l'officier qui emmènera un commando détruire le QG allemand. Cet officier aura un pouvoir très étendu, de vie ou de mort sur ses propres hommes dans le but de la réussite de sa mission. A qui confier la mission, l'officier choisi sera-t-il à la hauteur ? Le choix contre toute attente d'un officier orgueilleux, vaniteux et bureaucrate permettra-t-il de mener la mission à bien ? Le commando reviendra-t-il ?

Le roman confronte les personnages à des situations terribles dans lesquelles toute mauvaise décision entraînera la perte des hommes du commando. La gestion de l'eau dans le désert, les déplacements pour trouver des oasis sans être repris par les Allemands, mettront les nerfs des hommes à dure épreuve. Comment le lieutenant Brant parviendra-t-il à faire régner la discipline ?

Après le coup de main, que faire des blessés ? Les abandonner dans le désert ? Ce serait risquer de voir les Allemands les récupérer et les faire parler sur les hommes du commando, qui pourrait être repris rapidement ; ou bien ce serait les promettre à une mort certaine et terrible...

Une querelle amoureuse entre l'officier en charge du commando et son second... Quelles pourraient-en être les conséquences dans ces conditions ?

L'auteur met en scène dans son roman de nombreux rebondissements, et de dures épreuves pour ses personnages. Il s'interroge sur la limite jusqu'à laquelle un homme est prêt à aller, et quelles peuvent être ses motivations dans des conditions extrêmes. Le commando reviendra-t-il ?

Éditions[modifier | modifier le code]