Alyse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

l'Alyse
(ruisseau des Layes)
Illustration
Caractéristiques
Longueur 9,2 km [1]
Bassin 26,7 km2 [2]
Bassin collecteur la Meuse
Débit moyen 0,42 m3/s (Fumay) [2]
Nombre de Strahler 2
Régime pluvial océanique
Cours
Source près du lieu-dit Grosse Nay
· Localisation Fumay
· Altitude 342 m
· Coordonnées 49° 59′ 01″ N, 4° 34′ 57″ E
Confluence la Meuse
· Localisation Fumay
· Altitude 125 m
· Coordonnées 49° 59′ 41″ N, 4° 41′ 53″ E
Se jette dans Meuse
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche sans
· Rive droite Poteau, Margut
Pays traversés Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Département Ardennes
Régions traversées Grand-Est
Province de Namur

Sources : SANDRE:« B7050480 », Géoportail

L'Alyse est un petit ruisseau franco-belge qui coule dans le département français des Ardennes, dans la nouvelle région Grand-Est et la province de Namur en Belgique. C'est un affluent de la Meuse en rive gauche.

Géographie[modifier | modifier le code]

Née à la frontière franco-belge, l'Alyse matérialise cette frontière sur la plus grande partie de son parcours. En partie haute il s'appelle aussi ruisseau des Layes. Il prend sa source près du lieu-dit Grosse Nay, à 342 m d'altitude, à l'extrémité nord-ouest de Fumay.

Son bassin est presque exclusivement couvert de forêts (forêt domaniale du Franbois en France). Elle coule d'ouest en est sur 9,2 km[1], et se jette dans la Meuse (rive gauche) sur le territoire de la localité de Fumay, à 125 m d'altitude, à quelque 30 kilomètres en aval de Charleville-Mézières.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

L'Alyse traverse une seule commune en France (Fumay) et une autre en Belgique (Viroinval).

Bassin versant[modifier | modifier le code]

L'Alyse traverse une seule zone hydrographique La Meuse des Manises au ruisseau de la fontaine aux bairons (inclus) (B705) de 7 599 km2 de superficie[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

L'Alyse a un affluent référencé[1] :

  • le ruisseau du Poteau (rd), 3 km sur la seule commune de Fumay.

Géoportail ajoute le ruisseau de Margut (rd).

Donc son rang de Strahler est de deux.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

L'Alyse à Fumay[modifier | modifier le code]

Le module de l'Alyse, au confluent de la Meuse vaut 0,42 m3/s pour un bassin versant de 26,7 km2[2].

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

La lame d'eau écoulée dans le bassin est de 496 millimètres par an, ce qui est élevé et correspond aux normes des cours d'eau de la région. C'est nettement supérieur à la moyenne de la France, tous bassins confondus, et aussi à la moyenne du bassin français de la Meuse (450 millimètres par an à Chooz, à la sortie du territoire français)[3]. Son débit spécifique ou Qsp se monte dès lors au chiffre élevé de 15,7 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Qualité des eaux - Pêche[modifier | modifier le code]

En France, l'Alyse est classée comme cours d'eau de première catégorie sur la totalité de son parcours. On y trouve notamment des truites.

En 2006, l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse attribuait à l'eau de l'Alyse, analysée au niveau de Fumay, la qualité de "très bonne", à l'instar des deux années précédentes (catégorie 1A) [4]. D'une manière générale la qualité des eaux a eu tendance à s'améliorer continuellement durant la décennie 1997-2006.

Fumay - Le centre ancien et l'église néo-gothique Saint-Georges

Curiosités - Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Fumay : Ancien château du XVIIe siècle avec tour du XIVe. Ancien couvent des Carmélites du XVIIe siècle, aujourd'hui musée. Belle église néo-gothique du XIXe avec vitraux, buffet d'orgue du XVIIIe. Forêts domaniales. Gastronomie. Pêche, chasse, équitation, escalade, parapente, canotage.
  • Viroinval : commune composée de huit pittoresques localités. Château de Vierves-sur-Viroin construit du XVIe au XIXe siècle. Oignies-en-Thiérache, village clairière niché au cœur de la grande forêt ardennaise et totalement entouré d'une ceinture de plus de 7 kilomètres de forêt.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]