Alun Wyn Jones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alun Wyn Jones
Description de l'image Alun Wyn Jones 2011 RWC.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Alun Wyn Jones
Naissance (30 ans)
à Swansea (pays de Galles)
Taille 1,96 m (6 5)
Position deuxième ligne
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2004-2006
2005-
Swansea RFC
Ospreys
35 (15)
132 (55)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2006-
2009-
Drapeau : Pays de Galles Galles
Drapeau : Lions britanniques et irlandais Lions
102 (45)
6 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 25 juin 2016.

Alun Wyn Jones, né le à Swansea, est un joueur de rugby à XV qui joue avec l'équipe du pays de Galles depuis 2006, évoluant au poste de deuxième ligne ou de troisième ligne. Il joue avec le club des Ospreys depuis 2005.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alun Wyn Jones est né à Swansea, ville où il fera ses études de droit à l'université et où il jouera en amateur la Welsh Premier Division avec le Swansea RFC, avant d'intégré la province des Ospreys.

Alun Wyn Jones dispute son premier test match le 11 juin 2006 contre l'équipe d'Argentine. Il joue avec les Ospreys en Coupe d'Europe et en Celtic league. Titulaire avec le pays de Galles, il participe au Grand Chelem lors du Tournoi des Six Nations 2008.

Le 5 mars 2009, il est nommé capitaine de l'équipe du pays de Galles à l'occasion d'un match contre l'Italie[2]. Le 21 avril 2009, il compte parmi les 13 internationaux gallois qui partent jouer en Afrique du Sud dans l'équipe des Lions britanniques et irlandais de rugby à XV et marque un essai. Durant le premier match du tournoi des Six Nations 2010 contre l'Angleterre, Jones intentionnellement fait un croche-pied à Dylan Hartley, écopant d'un carton jaune. Pendant ces 10 minutes, l'Angleterre marque 17 points, et remporte la victoire par la suite. Le 23 août 2010, les Ospreys annoncent que Jones succède à son coéquipier Ryan Jones comme capitaine de l'équipe du club pour la saison 2010-2011[3].

Appelé par Warren Gatland pour disputer la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande[4], Alun Wyn Jones est sélectionné comme seconde ligne lors du premier match accroché contre l'Afrique du Sud (défaite 17-16) ainsi que lors du match remporté contre les Samoa (17-10). Sélectionné contre la Namibie, il participe ensuite à la rencontre suivante face au Fidji. Avec l'équipe galloise, il vainc l'équipe irlandaise en quart de finale, se qualifiant pour la deuxième fois de l'histoire du rugby gallois pour les demi-finales d'une coupe du monde où ils affrontent les Français. Battus par les Bleus, Jones et ses coéquipiers dispute la petite finale mais chutent à nouveau contre les Australiens, terminant au pied du podium.

Jones étudie à temps partiel le droit et fut diplômé le 21 juillet 2010[5].

En 2016, il décide de disputer le Tournoi des Six Nations malgré des douleurs plantaires. Mais il ne joue pas le dernier match du tournoi et déclare « J’ai un problème à la voûte plantaire du pied gauche et une tendinite au talon d’Achille au pied droit. C’est dû à l’usure, je pense (…) je ne sais pas où j’en suis, physiquement parlant. Je n’ai qu’un mince espoir de rejouer un jour »[6]. Il fait cependant partie de l'équipe galloise qui part disputer la tournée du mois de juin en Nouvelle-Zélande[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur du tournoi des Six Nations en 2008 (grand Chelem), 2012 (grand Chelem) et 2013

Statistiques[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Au , Alun Wyn Jones compte 102 sélections avec le pays de Galles, dont 88 en tant que titulaire. Il totalise 45 points, neuf essais[8]. Il obtient sa première sélection le à Puerto Madryn contre l'équipe d'Argentine[8].

Il participe à dix éditions du Tournois des Six Nations, en 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016[9]. Il dispute 39 matchs dans cette compétition, inscrivant un essai[9].

Il participe à trois édtions de la coupe du monde, en 2007 où il dispute quatre matchs, face au Canada, l'Australie, le Japon et les Fidji et inscrit deux essais, en 2011, ou il joue sept matchs, face à l'Afrique du Sud, les Samoa la Namibie, les Fidji, l'Irlande, la France et l'Australie, marquant un essai et en 2015, où il joue contre l'Angleterre, les Fidji, l'Australie et l'Afrique du Sud[10].

Avec les Lions britanniques et irlandais[modifier | modifier le code]

Alun Wyn Jones participe à deux tournée des Lions britanniques et irlandais, en 2009 en Afrique du Sud, où il dispute six matchs dont les trois tests face aux Springboks, le premier en tant que titulaire, et en 2013 en Australie, où il dispute sept rencontres, dont les trois tests, tous en tant que titulaire, face aux Wallabies[11]. Au total, il dispute treize rencontres sous le maillot rouge des Lions, inscrivant deux essais[11].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Alun Wyn Jones, avec son mètre 98 et ses 118 kg, est un deuxième ligne moderne, très complet,possédant une grande palette de jeu. Il est réputé pour la puissance de ces plaquages, son travail très important dans les rucks et ses terribles charges, notamment grâce à sa puissance et sa mobilité, il est de plus très adroit en touche; il est capitaine de touche en sélection et est d'ailleurs très souvent sollicité dans ce domaine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Alun Wyn Jones », sur www.ospreysrugby.com, Ospreys (consulté le 9 septembre 2012)
  2. (en) « Alun-Wyn Jones to lead Wales », sur www.independent.co.uk, The Independent,‎ (consulté le 9 septembre 2012)
  3. (en) « Ospreys baton passes to Alun-Wyn », sur www.espnscrum.com, ESPN,‎ (consulté le 9 septembre 2012)
  4. « Martyn Williams écarté », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ (consulté le 9 septembre 2012)
  5. (en) Mockford, S. "Spotlight on Alun-Wyn Jones", Rugby World, mai 2007
  6. Riwan Demay, « POINT TRANSFERTS. Alun-Wyn Jones à la retraite ? Sonny Bill Williams indécis, un pilier français à Toulon », sur Le Rugbynistère (consulté le 18 mai 2016)
  7. « Wales name 35-man squad for New Zealand tour - but there's no place for Leigh Halfpenny », sur The Telegraph (consulté le 18 mai 2016)
  8. a, b et c (en) « Alun Wyn Jones », sur en.espn.co.uk (consulté le 25 juin 2016).
  9. a et b (en) « Alun Wyn Jones : Five/Six Nations », sur en.espn.co.uk (consulté le 12 mars 2016).
  10. (en) « Alun Wyn Jones : IRB Rugby World Cup », sur en.espn.co.uk (consulté le 18 octobre 2015).
  11. a et b (en) « Alun Wyn Jones », sur lionsrugby.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]