Altchevsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Altchevsk
(uk) Алчевськ
Blason de Altchevsk
Héraldique
Drapeau de Altchevsk
Drapeau
Altchevsk
Université technique du Donbass à Altchevsk.
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine (de jure)
Drapeau de la Russie Russie (de facto)
Subdivision Flag of Luhansk Oblast.png Oblast de Louhansk (de jure)
Drapeau de République populaire de Lougansk République populaire de Lougansk (de facto)
Maire Volodymyr Tchoub
Code postal 94200 — 94299
Indicatif tél. +380 6442
Démographie
Population 106 550 hab. (2021)
Densité 1 937 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 28′ nord, 38° 48′ est
Altitude 211 m
Superficie 5 500 ha = 55 km2
Divers
Fondation 1895
Statut Ville depuis 1902
Ancien(s) nom(s) Vorochilovsk (1931-1961)
Kommounarsk (1961-1992)
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Altchevsk
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Altchevsk
Géolocalisation sur la carte : oblast de Louhansk
Voir sur la carte topographique de l'oblast de Louhansk
City locator 14.svg
Altchevsk
Liens
Site web www.al.lg.ua

Altchevsk (en ukrainien : Алчевськ ; en russe : Алчевск) est une ville industrielle de l'oblast de Louhansk, en Ukraine. Sa population s'élevait à 106 550 habitants en 2021. Elle fait partie de la république populaire de Lougansk depuis le printemps 2014.

Géographie[modifier | modifier le code]

Altchevsk se trouve à 36 km au sud-ouest de Lougansk, dans le Donbass, en Ukraine. Altchevsk fait partie de l'agglomération d'Altchevsk-Kadiïvka, qui compte plus d'un demi-million d'habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Gare d'Altchevskoïe (autrefois Iourevka) vers 1910.
Gare de Kommounarsk, à Altchevsk.

Aktchevsk a été fondée en 1895 pour loger le personnel d’une grande usine sidérurgique, fondée par Alekseï Kirillovitch Altchevski, banquier et industriel, près de la gare de chemin de fer de Iourievka (devenue gare d'Altchevskoïe, aujourd'hui gare de Kommounarsk) et du village de Vassilievka sous le nom de société de l'usine métallurgique de Donets-Iourevka (aujourd'hui combinat métallurgique d'Altchevsk). La première coulée de fonte de la nouvelle usine eut lieu le . Deux années plus tard, un laminoir était mis en service. L'usine fit appel à des spécialistes allemands, français et belges. Il y avait 5 135 ouvriers et employés en 1910. En 1913, la production atteignit 217 000 t de fonte et 251 000 t d'acier, puis la production déclina pendant la Première Guerre mondiale (la localité fut occupée par les troupes austro-hongroises d'avril à décembre 1918) puis la guerre civile, lorsqu'elle changea plusieurs fois de mains. Le pouvoir soviétique s'y installa définitivement le 26 décembre 1919. L'usine fut nationalisée et fut complètement arrêtée de 1923 à 1925. La localité reçut le statut de commune urbaine en 1923. Environ 16 000 habitants demeuraient à Altchevsk en 1926.

Moument aux morts consacré aux soldats métallurgistes d'Altchevsk (Vorochilovsk) tombés pendant la Grande Guerre patriotique.

En 1931, Altchevsk fut renommée Vorochilovsk (en russe : Ворошиловск), en hommage à Kliment Vorochilov, et son usine sidérurgique fut agrandie pendant le Premier Plan quinquennal. En juillet 1942, en raison de l'approche de l'armée allemande, une partie des équipements fut évacuée ainsi que près de 5 000 membres du personnel. Vorochilovsk fut occupée du au , date de sa libération par l'Armée rouge au cours de l'offensive du Donbass. L'usine sidérurgique de la ville, en grande partie détruite, fut rebâtie et développée dans les années 1950 et 1960. En 1961, la ville fut rebaptisée Kommounarsk (en russe : Коммунарск).

Le , la ville retrouva officiellement son ancien nom d'Altchevsk, après une consultation de la population de la ville par référendum.

Le , au cours d'un hiver particulièrement froid, le système très centralisé de chauffage de la ville tomba en panne et gela à la suite de la rupture d'une conduite, entraînant quelques jours plus tard la paralysie du réseau d'adduction d'eau, qui avait gelé à son tour. Une grande partie de la ville fut privée de chauffage. Des centaines de personnes, en particulier des enfants furent évacués tandis que des équipes étaient envoyées de tout le pays pour remettre en état le système de chauffage dans tous les immeubles. Le gouvernement central décida de financer le remplacement complet des installations de chauffage dans les appartements affectés.

Au début du mois de mars 2014, des manifestations quotidiennes réunissent des habitants pro-russes dans la ville craignant l'arrivée par autocars de nationalistes ukrainiens radicaux. Environ trois cents habitants s'emparent des bâtiments municipaux et y passent la nuit[1].

Dans la nuit du 4 au 5 avril 2014, des agents du SBU faisant partie du groupe Alpha arrêtent trois activistes pro-russes, Alexandre Krasko, Evgueni Verkhovod et Dmitri Soldatov, et lorsque la nouvelle se répand par les réseaux sociaux cela provoque des manifestations de plusieurs centaines de personnes en leur soutien devant le bâtiment du SBU. La rue Centrale est bloquée et le lendemain, après des interrogatoires, les trois hommes sont libérés, tandis que les habitants font un long cortège[2],[3],[4].

Le 29 avril 2014, des activistes font descendre le drapeau ukrainien de l'hôtel de ville[5],[6]. Le 30 avril, le maire rencontre des représentants d'associations territoriales favorables à la république populaire de Lougansk dans le but de rétablir l'ordre et de prévoir un référendum[7],[8]. Ce référendum en faveur du rattachement à la RPL a lieu le 11 mai 2014[9].

Population[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
(recensements ou estimations de la population)[10],[11],[12][réf. obsolète]
1923 1926 1939 1959 1970 1979 1989
9 308*16 018*54 531*97 561*122 818*119 756*125 502*
2001 2010 2011 2012 2013 2014 2015
118 193*113 980113 002112 071111 360110 474109 772
2016 2017 2018 2019 2020 2021 -
109 377109 236108 024107 438106 941106 550-

Composition ethnique[modifier | modifier le code]

D'après le recensement de 1989, la ville comprenait 50,2 pour cent de Russes, 45,7 pour cent d'Ukrainiens et 4,1 pour cent de Biélorusses, Tatars, Juifs, Arméniens, Moldaves, Polonais, Tsiganes, Géorgiens, etc.

Économie[modifier | modifier le code]

Combinat métallurgique d'Altchevsk.

L'économie d'Altchevsk repose sur deux grandes entreprises de l'industrie lourde :

  • combinat métallurgique d'Altchevsk (en russe : Алчевский металлургический комбинат, Altchevski metallouguitcheski kombinat), qui emploie 20 700 salariés en 2007 ;
  • usine chimique-cokerie d'Altchevsk (en russe : Алчевский коксохимический завод, Altchevski koksokhimitcheski zavod), qui est contrôlée par l'Union industrielle du Donbass. C'est la troisième cokerie d'Ukraine avec une capacité de 2,7 millions de tonnes par an, qui devrait passer à 3,5. Elle livre les deux tiers de sa production de coke au Combinat métallurgique d'Altchevsk et un quart au Combinat métallurgique Dzerynskyï. Elle emploie 3 700 salariés (2007)[13].

Transports[modifier | modifier le code]

Altchevsk se trouve à 42 km par le chemin de fer et 40 km par la route de Lougansk.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Архивированная копия » [archive du ] (consulté le )
  2. (ru) « В Алчевске протестующие добились от СБУ освобождения пророссийских активистов » [archive du ]
  3. (ru) Е.Медведева. Современное зазеркалье // «Огни» (Алчевск) № 15, 9 апреля 2014; А город подумал: ученья идут // «Неделя плюс» № 15, 9 апреля 2014.
  4. (ru) « Ю.Федоровский. Алчевский пролог // «Новороссия» № 186, 5.04.2018 » [archive du ] (consulté le )
  5. (ru) « Над Алчевском развевается триколор » [archive du ] (consulté le )
  6. (ru) « Главная площадь Алчевска: активисты требуют мэра » [archive du ] (consulté le )
  7. (ru) « В городе пройдёт референдум. Об этом договорились власти и протестующие » [archive du ] (consulté le )
  8. (ru) « В Алчевске готовят текст меморандума о взаимодействии городской власти и представителей Луганской народной республики » [archive du ] (consulté le )
  9. (ru) « Волеизъявление в Алчевске: относительно высокая явка, отсутствие наблюдателей, трудности в работе СМИ, флаги Луганской народной республики и песня «Русские идут» » [archive du ] (consulté le )
  10. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org.
  11. (uk) « Office des statistiques d'Ukraine : population au , 2011 et 2012 », sur database.ukrcensus.gov.ua.
  12. « Office des statistiques d'Ukraine : population au , 2012 et 2013 » [PDF], sur database.ukrcensus.gov.ua.
  13. (en) Alchevs'kyi Koksokhimichnyi Zavod PAT, CreditRiskMonitor.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :