Alta Ski Area

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alta Ski Area
Vue aérienne de la station.
Le canyon de Little Cottonwood à Alta, en 2004.
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Utah
Comté Comté de Salt Lake
Site web www.alta.com
Géographie
Coordonnées 40° 34′ 51″ nord, 111° 38′ 13″ ouest
Massif Chaîne Wasatch
Altitude 2 600 m
Altitude maximum 3 216 m
Altitude minimum 2 600 m
Ski alpin
Remontées
Nombre de remontées 12
Télésièges 7
Téléskis 5
Pistes
Nombre de pistes 116


Alta Ski Area est une station de ski de l'Utah aux États-Unis, située dans les monts Wasatch, à 20 km à l'est de Salt Lake City. Le domaine skiable couvre une surface de 9 km² desservi par une dizaine de remontées mécaniques. Son altitude varie de 2600 à 3200 m.

Cette station est particulièrement réputée pour ses zones hors-pistes et pour la qualité de sa neige qui tombe en abondance (plus de 17m de chutes de neige cumulées pour la saison 2007-2008).

Alta est l'une des plus anciennes stations de ski américaines. Sa première remontée mécanique a ouvert en 1939.

Une des particularités d'Alta est d'être totalement interdite au surf des neiges. Seul les skieurs peuvent y pénétrer. Cette interdiction a été portée devant les tribunaux en 2016, les snowboarders jugeant la mesure discriminatoire[1]. Alta n’est pas la seule à appliquer ce genre d’interdictions, puisque les stations de Deer Valley et de Mad River Glenn en font de même[2].

Aucun système de sécurité n'équipe les télésièges de la station et les pentes desservies sont particulièrement raides. Cela en fait une station très sélective, réservée aux skieurs expérimentés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kirk Siegler, « Court Upholds Snowboarding Ban At Utah Ski Resort », NPR.org,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Helen Coffey, « Should ski resorts be able to ban snowboarders? », The Telegraph,‎ (lire en ligne)