Alphonse de La Cerda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alphonse de La Cerda
Sepulcro de Don Alfonso de la Cerda "el Desheredado", hijo del infante Don Fernando de la Cerda y nieto de Alfonso X el Sabio.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Père
Mère
Frère
Ferdinand de la Cerda (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Louis de La Cerda
Margarita de la Cerda (d)
Alfonso de la Cerda «el de España» (d)
Juan Alfonso de la Cerda (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alphonse de la Cerda[1], infant de Castille, dit le Déshérité, né en 1270, mort à Piedrahita peu après le . Il est l'un des nombreux petit-fils du roi Louis IX de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils aîné de Ferdinand de la Cerda[2] († ), et de Blanche de France (1253-1320), fille du roi Louis IX de France.

Après la mort de son père, sa grand-mère paternelle, la reine Yolande d'Aragon, l'emmène avec son jeune frère Ferdinand de la Cerda de Castille (1275-1322) en Aragon pour être sous la protection du roi Pierre III d'Aragon, frère de Yolande. Installés dans la forteresse de Xàtiva, ils y demeurent pendant treize années.

En 1303, Alphonse le Déshérité trouve refuge en France où le roi de France Philippe IV le Bel le fait baron de Lunel.

Vers 1289/1290, il épouse Mathilde de Brienne, fille du comte Jean II de Brienne († 1294), comte d'Eu, dont il eut sept enfants :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]