Alphonse de Bourbon-Siciles (1901-1964)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alphonse de Bourbon-Siciles
Alfonso de Borbón-Dos Sicilias
Description de cette image, également commentée ci-après
Le duc de Calabre en 1912.

Titre

Prétendant au trône des Deux-Siciles


(4 ans et 27 jours)

Prédécesseur Ferdinand-Pie de Bourbon-Siciles
Successeur Charles de Bourbon-Siciles
Biographie
Titulature Infant d'Espagne
Duc de Calabre
Comte de Caserte
Dynastie Maison de Bourbon-Siciles
Nom de naissance Alfonso María Leo Christinus Alfonso di Liguori Antonio Francisco Javier de Borbón-Dos Sicilias
Naissance
Madrid (Espagne)
Décès (à 62 ans)
Madrid (Espagne)
Père Charles de Bourbon-Siciles, infant d'Espagne
Mère María de las Mercedes de Bourbon, princesse des Asturies
Conjoint Alice de Bourbon-Parme
Enfants Thérèse, duchesse de Salerne
Charles, duc de Calabre
Inès, duchesse de Syracuse
Religion Catholicisme romain

Description de cette image, également commentée ci-après

Alphonse de Bourbon, infant d'Espagne, duc de Calabre et comte de Caserte, né le à Madrid, mort dans la même ville le , est le fils de Charles de Bourbon (1870-1949) et de Mercedes de Bourbon (1880-1904), et arrière-petit-fils du roi Ferdinand II des Deux-Siciles. Son état civil complet est Alphonse Marie Léon Christian Alphonse de Liguori Antoine Charles André François Xavier de Bourbon.

Il épouse le Alice de Bourbon-Parme (1917-2017), fille d'Élie de Bourbon (deuxième frère du duc de Parme) et de sa femme, Marie-Anne de Habsbourg-Lorraine. Ils ont trois enfants, qui portent le titre de courtoisie de prince ou princesse des Deux-Siciles :

  • Thèrese, née le à Lausanne, qui épouse en 1961 Íñigo Moreno, marquis de Laula dont 7 enfants (3 fils et 4 filles)
  • Charles, né le à Lausanne, mort le , qui succède à son père comme prétendant au trône
  • Inès Marie Alice, née le à Ouchy-Lausanne, qui épouse en 1965 Luis Morales séparés de corps par jugement du tribunal n°23 de Madrid en 1978. dont 5 enfants (1fils et 4 filles)

Alphonse de Bourbon porte le titre de courtoisie de duc de Calabre, et il est prétendant au trône des Deux-Siciles et grand maître de l'ordre de Saint-Janvier du jusqu'à sa mort, ce qui était contesté par Rénier de Bourbon, duc de Castro, son oncle de la branche cadette.

Titulature et décorations[modifier | modifier le code]

Titulature[modifier | modifier le code]

  • -  : Son Altesse royale Alfonso de Borbón y Borbón, infant d'Espagne
  • -  : Son Altesse royale le duc de Calabre, comte de Caserte, infant d'Espagne

Ordres dynastiques[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Belgique Belgique
Ordre de Léopold Grand-croix de l'ordre de Léopold[1]
Drapeau du Royaume des Deux-Siciles Royaume des Deux-Siciles
Ordre de Saint-Janvier Grand-maître de l'illustre ordre royal de Saint-Janvier ()[1]
Ordre sacré et militaire constantinien de Saint-Georges Grand-maître de l'ordre sacré et militaire constantinien de Saint-Georges ()[1]
Ordre de Saint-Ferdinand et du Mérite Grand-maître de l'ordre de Saint-Ferdinand et du Mérite ()[1]
Ordre de Saint-Georges de la Réunion Grand-maître de l'ordre de Saint-Georges de la Réunion ()[1]
Ordre royal de François Ier Grand-maître de l'ordre royal de François Ier ()[1]
Drapeau de l'Espagne Royaume d'Espagne
Ordre de la Toison d'Or Chevalier de l'ordre de la Toison d'or ()[1],[2]
Ordre de Charles III Grand-croix avec collier de l'ordre de Charles III ()[1],[3]
Ordre d'Isabelle la Catholique Grand-croix de l'ordre d'Isabelle la Catholique ()[1],[4]
Ordre d'Alcántara Chevalier de l'ordre d'Alcántara[1]
Real Maestranza de Caballería de Séville Chevalier de la Société royale d'équitation de Séville (1922)[5]
Drapeau de la Grèce Royaume de Grèce
Ordre du Sauveur Grand-croix de l'ordre du Sauveur[1]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j et k (en) « Généalogie de la maison de Bourbon-Siciles », p. 3
  2. « Hemeroteca Digital. Biblioteca Nacional de España », sur hemerotecadigital.bne.es (consulté le 5 mai 2019), p. 217
  3. « Hemeroteca Digital. Biblioteca Nacional de España », sur hemerotecadigital.bne.es (consulté le 5 mai 2019), p. 219
  4. « Hemeroteca Digital. Biblioteca Nacional de España », sur hemerotecadigital.bne.es (consulté le 5 mai 2019), p. 240
  5. « Hemeroteca Digital. Biblioteca Nacional de España », sur hemerotecadigital.bne.es (consulté le 5 mai 2019), p. 265

Liens externes[modifier | modifier le code]