Alphonse d'Ève

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alphonse d'Ève
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
AnversVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Mouvement

Alphonse d’Ève (né le à Bruxelles, mort le à Anvers) est un chanteur, compositeur et maître de chapelle belge.

Vie[modifier | modifier le code]

Alphonse d'Ève fils de Honoré-Eugène d'Ève, compositeur, membre de la chapelle royale à Bruxelles et prédécesseur de Joseph-Hector Fiocco comme directeur du théâtre de la Monnaie. Alphonse d'Ève eut sa formation comme chantre à l'Église Saint-Martin de Courtrai. Vers 1700 il était bassiste à Saint-André à Anvers, avant qu'il devienne chef des chœurs à Saint-Jacques à Gand. En octobre 1718 il devient maître de chapelle à la cathédrale d'Anvers. Dans cette fonction il reste jusqu'en 1725, l'année ou Willem de Fesch reprend sa fonction[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

La plupart des œuvres sont perdues.

  • Op.1 Genius musicus divinis, Marianis ac sanctorum laudibus decoratus, et ecclesiastico ritui, unâ, 2, 3, 4, 5, tàm vocibus quàm instrumentis officiosus (Anvers, 1706)
  • Op.3 Philimela delectans (Anvers, 1708)
  • des Sonate en trio (publiés chez Estienne Roger, Amsterdam, 1702)
  • Opéra comique Het Gouvernement van Sancho Pança

Liens externes[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • O Acerbi Motetus pro defunctis a 5 Voci et 6 Instrumenti, Ensemble Il Fondamento et La Sfera del Canto, Paul Dombrecht, Label: Passacaille, 2000

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Thierry Levaux: Dictionnaire des compositeurs de Belgique du Moyen Age à nos jours. Art in Belgium, Brüssel 2006, (ISBN 2-930338-37-7), p. 219–220.