Alphonse Thomann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomann.

Alphonse Thomann

Création 1908
1924
Disparition 1911
Siège social Suresnes
Puteaux ou Nanterre
Drapeau de France France

Alphonse Thomann est un fabricant de bicyclettes et de motocyclettes français. Il est important de distinguer la société portant le nom « Alphonse Thomann » de la marque « Thomann » (sans le prénom).

La société « Cycles A. Thomann » ou « A. Thomann et Cie » est fondée vers 1908, boulevard de Versailles, à Suresnes, par les frères Alphonse et Jean Thomann. Alphonse Thomann est l'un des fondateurs de l'« Union Athlétique de Suresnes », en 1910, qui devient la « Société Sportive de Suresnes » et porte les couleurs bleue avec une bande orange, la couleur des vélos A. Thomann[1].

La société « A. Thomann et Cie » est dissoute en octobre 1911 et vendue à la Société « Gentil et Cie » , installée avenue Félix Faure, à Nanterre, depuis, 1908[2]. La filiale « Cycles Thomann et Cie » ou « Thomann et Cie » construit des bicyclettes et des motocyclettes sous la marque « Thomann » (sans prénom), vélo orange avec un éléphant comme emblème[3]. Thomann construit aussi des motocyclettes deux temps de 98 et 173 cm3. Après 1919, la marque « Thomann » est intégrée au groupe Alcyon.

En 1920, Jean fabrique des cycles et motocyclettes, à Paris, rue des Vertus, puis à Montreuil-sous-Bois, en 1926, sous le nom de « Jean Thomann », avec pour emblème un gorille[4]

En 1923-1924, Alphonse recrée une fabrique de cycles sous le nom « Alphonse Thomann & Cie », puis « Cycles Alphonse Thomann S.A. », avenue Georges-Clemenceau, à Puteaux[5] ou Nanterre, en 1925[6], « Etablissement Alphonse Thomann S.A. », en 1933[7]. Gentil lui fait interdire l’utilisation des marques « Alphonse Thomann » et « Thomann et Cie »[8].

La marque « Thomann » sponsorise une équipe cycliste française, de cyclisme professionnel sur route, maillot orange à bande blanche, de 1909 à 1956[9]

Article détaillé : Équipe cycliste Thomann.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Erwin Tragatsch: Tous les motocycles 1894-1981, histoire de 2500 marques de 30 pays. Stuttgart 1997 (ISBN 3-87943-410-7)
  • Erwin Tragatsch et Kevin Ash, L'encyclopédie illustrée de la moto, .

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Match, l'intran » du 30 janvier 1934 disponible sur Gallica
  2. Jannine Cornaille, « Les débuts de l'industrialisation à Nanterre », Nanterre-Info, no 354,‎ (lire en ligne).
  3. Jannine Cornaille, « La Société Gentil, constructeur des cycles Thomann », Nanterre-info, no 288,‎ (lire en ligne).
  4. Babeth, « 1923, Alphonse Thomann », sur http://babethhistoires.unblog.fr/, Unblog.fr, (consulté le 19 janvier 2017).
  5. Les plaques de vélo indique Puteaux
  6. « Archives commerciales de la France » du 5 septembre 1925 disponible sur Gallica
  7. « Archives commerciales de la France » du 8 novembre 1933 disponible sur Gallica
  8. La Gazette du palais: jurisprudence et législation, p. 335 sur Google Livres
  9. Equipes Thomann sur http://www.memoire-du-cyclisme.eu/