Alphonse Périn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Périn.
Alphonse Périn
Alphonse Périn-Autoportrait.jpg
Alphonse Périn, Portrait de l'artiste,
musée des beaux-arts de Reims.
Naissance
Décès
Nom de naissance
Alphonse Henri Périn
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Lieu de travail
Distinctions
Troisième prix de Rome en 1821

Alphonse Périn, né à Reims le , et mort à Paris le , est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alphonse Henri Périn, fils de Lié Louis Périn, est l’auteur, en 1833, des peintures murales de la chapelle de l’Eucharistie de l'église Notre-Dame de Lorette à Paris. Il est également architecte et historien.

Perin entre à l’École des beaux-arts de Paris le 31 janvier 1817 dans les ateliers de Pierre-Narcisse Guérin et de Jean-Victor Bertin. Il réside à Rome pendant neuf ans et y devient l’ami et le collaborateur de Victor Orsel. Celui-ci eut sur lui une influence décisive et l’amena à abandonner le paysage historique dans la manière de Nicolas Poussin, auquel il s’était jusqu’alors attaché, pour l’étude de la figure. Il expose au Salon de 1827 à 1859, il obtient une médaille de deuxième classe en 1827, et est nommé chevalier de la Légion d’honneur le 6 août 1854[1], et chevalier de l’ordre de Léopold. La décoration de la chapelle de l’Eucharistie dans l’église Notre-Dame-de-Lorette à Paris est son œuvre capitale. Il employa sur ce chantier, ainsi que son ami Victor Orsel, un élève d'Ingres, Michel Dumas[2].

Alphonse Périn est lauréat en 1821 d'un troisième prix de Rome dans la catégorie du paysage historique[3].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le sculpteur suédois Fogelberg, imprimerie E. Chunot, Paris, 1855, 4 pages (extrait de l'Athenaeum français)
  • Œuvres diverses de Victor d'Orsel (1795-1850) : mises en lumière et représentées par Alphonse Périn et terminées par Félix Périn, Rapilly, Paris, 1852-1878, 2 volumes

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alphonse Gosset, « Les Fresques d'Alphonse Périn à Notre-Dame de Lorette », in Revue de l'art chrétien, novembre-décembre 1910.
  • A. Jal, Chapelle de l'Eucharistie peinte par M. A. Périn : dans l'Église de Notre-Dame de Lorette, Impr. de E. Thunot et Cie, Paris, 1852, 8 p.

Source[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, vol. 8, Gründ, 1976

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cote LH/2100/28 », base Léonore, ministère français de la Culture
  2. Georges Vigne et M-H Lavallée, Les élèves d'Ingres, catalogue de l'exposition du musée Ingres, Montauban, 1999.
  3. « Procès-verbaux de l'Académie des Beaux-arts: 1821-1825 (p. 42) », sur books.google.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]