Alphonse III d'Aragon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alphonse III.
Alphonse III d'Aragon

Alphonse III dit le Franc ou le Libéral (en catalan Alfons el Franc ou el Liberal), né le à Valence et mort le à Barcelone[1], est le fils de Pierre III d'Aragon. Il est roi d'Aragon et comte de Ribagorce sous le nom d’Alphonse III, comte de Barcelone, de Gérone, de Besalú et de Pallars Jussà sous le nom d’Alphonse II, roi de Valence sous le nom d’Alphonse Ier de 1285 à 1291.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alphonse III d'Aragon conquiert Minorque en 1287.

Pour calmer la révolte de la noblesse aragonaise, il est contraint de signer les « Privilèges de l'Union » en 1287, qui accordent à l'aristocratie le droit d'insurrection face aux abus du souverain. Par ce même texte, le roi perd l'initiative de la convocation des Cortes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ca) Armand de Fluvià (préf. Josep M. Salrach), Els primitius comtats i vescomptats de Catalunya : Cronologia de comtes i vescomtes, Barcelone, Enciclopèdia catalana, coll. « Biblioteca universitària » (no 11),‎ , 238 p. (ISBN 84-7739-076-2), p. 31
  • (ca) Jaume Sobrequés i Callicó et Mercè Morales i Montoya, Contes, reis, comtesses i reines de Catalunya, Barcelone, Editorial Base, coll. « Base Històrica » (no 75),‎ , 272 p. (ISBN 978-84-15267-24-9), p. 102-108

Liens externes[modifier | modifier le code]