Alphonse Meunier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Alphonse F. Meunier)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meunier.
Alphonse Meunier
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
LouvainVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Alphonse François Meunier (né à Lessines le et mort à Louvain le ) est un prêtre et botaniste belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des humanités au petit séminaire de Bonne-Espérance, Alphonse Meunier suivit trois années de théologie au Grand séminaire de Tournai. L'abbé Meunier entreprit ensuite un doctorat en paléontologie animale à l’université de Louvain sous la direction de Jean-Baptiste Carnoy. Il devint alors successivement assistant, chargé de cours, professeur agrégé puis professeur à l’université de Louvain où il fut titulaire des cours suivants : « éléments de minéralogie, géologie et agrologie », « botanique (morphologie) », « biologie générale », « botanique tropicale », « météorologie » et « pisciculture ». Il fut aussi nommé chanoine honoraire à la cathédrale Notre-Dame de Tournai.

Œuvre scientifique[modifier | modifier le code]

Passionné d’histoire naturelle, l’abbé Meunier possédait une vaste culture scientifique, mais la botanique resta toujours son domaine de prédilection. Ses premiers travaux scientifiques furent consacrés aux Bryozoaires ; il abandonna rapidement la paléontologie animale pour se tourner vers l'anatomie, la cytologie et la morphologie végétale, puis vers l’étude du plancton. Son œuvre scientifique majeure est l’analyse et la description des échantillons planctoniques récoltés par Louis Stappers lors de l’expédition arctique organisée en 1907 par le duc d’Orléans à bord du Belgica. Excellent dessinateur, il illustrait lui-même ses publications.

Publications[modifier | modifier le code]

  • « Notice sur la Florule des Neiges et des Glaces de la mer de Kara », dans Campagne arctique du duc d'Orléans en 1907, Bruxelles, Charles Bullens, sans date, 14 p. : 1 pl.
  • Jean-Baptiste Carnoy et Alphonse Meunier, La pilulaire : Étude anatomico-génétique du sporocarpe chez la Pilularia globulifera, Peeters, .
  • Alphonse Meunier, Le nucléole des spirogyra, Van In, , II-79 p.
  • Alphonse Meunier, « Les téguments séminaux des Cyclospermées », La cellule, vol. 6,‎ .
  • Alphonse Meunier, « Les téguments séminaux des Papavéracées », La cellule, vol. 7,‎ , p. 375-412.
  • Alphonse Meunier, Microplankton des mers de Barents et de Kara, Bruxelles, Bulens, , XVIII-355 p.
  • Alphonse Meunier, L'appareil laticifère des caoutchoutiers, Bruxelles, Imprimerie industrielle et financière, , 51 p., 8 planches (lire en ligne)
  • Alphonse Meunier, Microplankton de la mer flamande, vol. 1 : Le Genre « Chaetoceros » Ehr, Bruxelles, Hayez, coll. « Mémoires du Musée royal d'histoire naturelle de Belgique », .
  • Alphonse Meunier, Microplankton de la mer flamande, vol. 2 : Les Diatomacées (suite) (le genre Chaetoceros excepté), Bruxelles, Hayez, coll. « Mémoires du Musée royal d'histoire naturelle de Belgique » (no 27), , 118 p., 7 planches
  • Alphonse Meunier, Microplankton de la mer flamande, vol. 3 : Les Péridiniens, Bruxelles, Hayez, coll. « Mémoires du Musée royal d'histoire naturelle de Belgique » (no 28), , 116 p., 7 planches
  • Alphonse Meunier, Microplankton de la mer flamande, vol. 4 : Les Tintinnides et cœtera, Bruxelles, Hayez, coll. « Mémoires du Musée royal d'histoire naturelle de Belgique » (no 29), , 59 p., 2 planches

Sources[modifier | modifier le code]

  • E. Hegh, « Nécrologie : M. l'abbé Alphonse Meunier », dans Revue générale agronomique, 24e année, no 2 (1920) : p. 49-52.
  • « Éloge funèbre prononcé le 22 février 1918 aux obsèques de M. l'abbé Alphonse Meunier, à Louvain par Mgr Ladeuze », ibidem : p. 52-57.
  • E. Orman, « Notice sur la vie et les travaux de M. le chanoine Alph. Meunier », Annuaire de l’université catholique de Louvain, 1915-1919(1924) : p. 493-500.
  • Régine Fabri, « Meunier, Alphonse, François, botaniste, professeur à l’université catholique de Louvain, ... », dans Nouvelle Biographie nationale, Bruxelles, Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, tome 9(2007) : p. 270-271.

Meunier est l’abréviation botanique standard de Alphonse Meunier.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI