Alphonse Desaide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alphonse Desaide
Naissance
Décès
(à 60 ans)
Paris 20e
Nationalité
Activité

Alphonse Desaide ( - à Paris 20e), est un graveur, médailleur, sculpteur et éditeur de médaille français[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Alphonse Desaide est le fils de Louis Desaide (Paris, 1820-1876), éditeur de médailles, gérant de l'atelier « Roquelay et Desaide, graveurs sur métaux », actif à Paris dans les années 1850-1880, qui avait hérité de la boutique située au 56 quai des Orfèvres de son beau-père, Pierre Roquelay (1808-?). Il existait aussi une autre boutique rue de l'Arbre-Sec, et qui fournissait Napoléon III et la Monnaie de Paris.

Surnommé « A. Desaide, fils », il exerce son métier de graveur à Paris. Il a travaillé aux côtés d'Oscar Roty et Alfred Borrel.

En 1890, il est mentionné comme « graveur héraldique » toujours quai des Orfèvres, et éditeur d'une plaquette de Louis de La Roque, Devises héraldiques, traduites et expliquées.

Actif jusque vers 1903, il fournit les villes, les concours, les expositions en médailles et jetons, puis il revend son atelier à M. Magdelaine.

Il signe « A. Desaide ».

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a épousé le 8 novembre 1888 à Paris 1er Adeline Deback (1831-) puis Zelia Roels.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1894 : Commémoration de la photographie, avec Alfred Borrel, médaille en bronze, 58 g, Ulrich Middeldorf Collection, Indiana University, Bloomington Art Museum.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)L. Forrer, Biographical Dictionary of Medallists : Desaide, Alphonse, t. I, London, Spink & Son Ltd, , 691 p., p. 562-563.
  2. (en)L. Forrer, Biographical Dictionary of Medallists : Desaide, Alphonse, t. VII, London, Spink & Son Ltd, , 567 p., p. 216.