Alphonse Bonhoure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonhoure (homonymie).
Alphonse Bonhoure
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Louis Alphonse Bonhoure, né le 2 juillet 1864 à Nîmes (France) et mort le 9 ou le 10 janvier 1909 à Saïgon (Indochine), est avocat puis fonctionnaire colonial.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est avocat auprès de la cour d'appel de Paris entre 1883 et 1891.

Il commence une carrière d'administrateur colonial en tant que commis de résidence de 2e classe au Tonkin le 1er juin 1891. Le 1er mars 1892 il devient sous-chef de cabinet du gouverneur général de l'Indochine, et chef de cabinet le 1er décembre 1894.

Le 9 juin 1896, il est nommé secrétaire général de la Côte d'Ivoire par interim, titularisé le 18 mars 1897, puis secrétaire général de la Guyane le 3 mars 1899.
Le 18 septembre 1900 il est nommé gouverneur de la Côte française des Somalis, et prend son poste en décembre. Il devient gouverneur de 2e classe en décembre 1902. Il quitte Djibouti en juin 1904, et devient gouverneur de la Martinique.
En mars 1907, il est nommé résident supérieur en Indochine, puis lieutenant gouverneur de Cochinchine en juin, et résident supérieur au Tonkin.

Il se suicide le 9[1] ou le 10 janvier 1909 à Saïgon en Indochine[2].

Il est chevalier de la Légion d'honneur le 15 juillet 1899.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les pieds sur terre, Editions Métailié
  2. (en) Justin Corfield, Historical Dictionary of Ho Chi Minh City, Anthem Press, , 388 p. (ISBN 9781783083336 et 1783083336, lire en ligne), p. 29.