Alphonse Benquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alphonse Benquet
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Alphonse Benquet est un peintre sculpteur autodidacte qualifié de naïf, né le à Tartas (Landes[1]) et mort en 1933.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charron de formation et compagnon du tour de France, il réalise une « roue ovale » en bois qui sera achetée par André Breton et qui apparaît dans le film de Jacques Brunius Violon d'Ingres, ainsi que quelques-unes de ses peintures.

À son retour à Tartas, sa ville natale proche de Mont-de-Marsan, il exerce comme quincaillier.

Alphonse Benquet se mit à peindre tardivement, la soixantaine passée, comme beaucoup d'autodidactes de l'art naïf et de l'art brut.

Ses sources d'inspiration sont des cartes postales ou des scènes régionales landaises (paysages de Tartas, échassiers landais).

C'est André Breton qui le découvre grâce à sa muse Lise Deharme, et qui, comme Paul Éluard, achète quelques-unes de ses toiles.

Trois de ses toiles sont réapparues à l'occasion de la vente aux enchères de la collection privée d'André Breton, en 2003, à l'Hôtel Drouot.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Dans les Landes, concert dans la forêt
  • Naufrage
Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, Marseille
  • Intérieur landais (titre factice).
  • La Roue ovale.
Musée de Grenoble
  • Groupe d'enfants, place Gambetta à Tartas (Landes)
  • Facteur dans la grande lande
  • L'Angélus de Millet, réalisé à partir d'une carte postale
  • Tartas (Landes), rive gauche de la Midouze

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]