Alphonse-Amédée Cordonnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alphonse-Amédée Cordonnier
Lille PdBA story cordonnier.JPG

Le Sculpteur Alphonse Cordonnier, Julian Russell Story, palais des beaux-arts de Lille.

Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Mouvement
Distinction
Œuvres réputées
Maternité (d), Jeanne d'Arc (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alphonse-Amédée Cordonnier, né à La Madeleine le et mort à Paris en 1930, est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études aux écoles académiques de Lille, Alphonse-Amédée Cordonnier devient pensionnaire de la fondation Wicar à Rome en 1873. Il y reste jusqu'en 1877, année au cours de laquelle il remporte le prix de Rome.

Inscrit dans le courant naturaliste de la fin du XIXe siècle[1], Cordonnier est notamment l'auteur de nombreuses sculptures à caractère social, comme Le Semeur[2], Les Miséreux, Les Pauvres gens, ou L’Inoculation et la Fermentation, conservés au palais des beaux-arts de Lille. Il est également l'auteur du relief allégorique de La Musique[3], à gauche de la façade de l'opéra de Lille.

Sa statue représentant La Maternité orne le square Adolphe-Chérioux à Paris.

Alphonse-Amédée Cordonnier est nommé Rosati d'honneur en 1895[4].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Naturalisme », notice du musée d'Orsay
  2. La Piscine, Musée d'art et d'industrie
  3. Une jeune femme tenant une lyre.
  4. Archives de la ville de Fontenay-aux-Roses[réf. insuffisante].

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :