Alpheidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alpheidae est une famille de crevettes (crustacés décapodes) du groupe des Alpheoidea.

C'est dans cette famille (et plus marginalement chez les Palaemonidae, ainsi que dans un genre d'amphipode[2], où le processus évolutif a été différent) que se trouvent les « crevettes pistolets »[3].

La pince « pistolet »[modifier | modifier le code]

Usage de la pince comme « pistolet »

Plusieurs espèces de cette famille disposent d'une pince particulière, plus grosse, qui en se fermant peut produire une bulle de cavitation hydrodynamique qui implose violemment. Un court flash lumineux intense, mais invisible à l’œil nu, est émis lorsque la bulle implose indiquant que des pressions et des températures extrêmes d'au moins 5 000 kelvins doivent exister à l'intérieur de la bulle au point d'implosion[4], alors qu'une détonation survient, pouvant atteindre 220 décibels. Cette « arme » peut étourdir une proie, briser sa coquille ou même la tuer. Cette pince se referme à une vitesse d'environ 20 mètres par seconde, ce qui crée un jet d'eau se propageant à plus de 30 mètres par seconde. L'onde de choc transmise par l'eau peut étourdir des poissons, vers, autres proies ou prédateurs.
Un phénomène proche existe dans la famille des crevettes-mantes aux pattes frappeuses [5].

L'origine évolutive du mécanisme commence à être comprise : une étude anatomique récente (publication 2018)[6] des pinces de 114 espèces de crevettes, dont environ une douzaine sont des crevettes capables de provoquer des explosions de ce type a mis en évidence deux nouveaux types d'articulations à griffes jusqu'alors inconnues de la science. :

  1. un système coulissant - comme on en trouve dans certains couteaux de poche - où une minuscule crête maintient la griffe de la pince ouverte jusqu'à ce qu'un petit changement de pression la referme, plus rapidement que ce qui serait possible sans cette configuration anatomique.
  2. une version plus complexe, dite à joint de glissement et d'armement, où la crête coïncide complètement la griffe ouverte. La crevette peut accumuler une très forte tension dans les muscles de la pince jusqu'à ce qu'un petit mouvement musculaire secondaire la libère, déclenchant claquement ultra-rapides et puissant dont l'onde de choc peut être très destructrice. Il a pu être filmé[7].

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon World Register of Marine Species (3 décembre 2014)[8] :

Illustrations (photos)[modifier | modifier le code]


Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ITIS, consulté le 3 décembre 2014
  2. Lowry J.K & Springthorpe R.T (2007) A revision of the tropical/temperate amphipod genus Dulichiella Stout,(1912) , and the description of a new Atlantic genus Verdeia gen. nov. (Crustacea: Amphipoda: Melitidae) Zootaxa ; 1424:1–65
  3. Anker A, Ahyong S.T, Noël P.Y and Palmer A.R (2006) Morphological phylogeny of alpheid shrimps: parallel preadaptation and the origin of a key morphological innovation, the snapping claw. |Evolution| 60: 2507–2528
  4. Lohse, D., Schmitz, B. & Versluis, M. (2001) Snapping shrimp make flashing bubbles. Nature, 413: 477–478.
  5. (en) S. N. Patek and R. L. Caldwell, « Extreme impact and cavitation forces of a biological hammer: strike forces of the peacock mantis shrimp », Journal of Experimental Biology, vol. 208, no Pt 19,‎ , p. 3655–3664 (PMID 16169943, DOI 10.1242/jeb.01831).
  6. Kaji & al. (2017) Parallel Saltational Evolution of Ultrafast Movements in Snapping Shrimp Claws Tomonari | December 28, 2017|Current Biology (ISSN 0960-9822)
  7. Michael Price (2018) Snapping shrimp close their claws so quickly, they create shock waves ; 2018-01-02
  8. World Register of Marine Species, consulté le 3 décembre 2014