Alphabet phonétique international braille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'alphabet phonétique international braille est l'adaptation de l'alphabet phonétique international (API) en Braille. Il est reconnu par l'International Council on English Braille (en).

Histoire[modifier | modifier le code]

Un équivalent en braille de l'API a pour la première fois été créé par Percy Merrick et W. Pothoff en 1934, et fut publié à Londres ; il fut utilisé en Allemagne et en France en plus de quelques pays anglophones. Mais du fait qu'elle n'était pas mise à jour en parallèle de l'API qui a beaucoup changé à travers les décennies, la version braille est rapidement devenue obsolète. En 1990 seulement, il fut requis par la Braille Authority of the United Kingdom (en) (BAUK) que l'API Braille soit retravaillé, mais le résultat ne fut pas concluant. En 1997, la Braille Authority of North America (en) (BANA) créa un nouveau système aux États-Unis et au Canada, mais il était encombrant et parfois inadéquat, et surtout incompatible au reste du monde.

En 2008, la notation de Merrick et Pothoff est révisée par Robert Englebretson, trois ans avant son homologation par la BANA[1],[2]. Ce système s'inspire très largement de l'original bien que les diacritiques y soient entièrement revues, du fait de leur notation informatique qui a beaucoup modifié leur utilisation par rapport aux années 1930 (la principale différence avec le premier système est leur postposition aux caractères de base). L'API braille d'Englebretson n'offre cependant que peu de moyens de noter les tonèmes (les caractères correspondants doivent parfois être extrapolés) et toutes les diacritiques n'y existent pas.

Alphabet[modifier | modifier le code]

Ci-dessous, les tableaux de l'alphabet phonétique international sont retranscrits en braille quand l'équivalent est pertinent et qu'il existe (les caractères diacrités, y compris les consonnes éjectives, n'y figurent pas).

Mode d'articulation Point d'articulation
Labial Coronal Dorsal Radical (aucun)
 Pulmoniques   Bilabial  Lab.-dent.  Dental    Alvéol.  Pal.-alv. Rétro. Alv.-pal. Palatal  Vélaire  Labio-vél. Uvulaire Pharyn.  Épiglott.    Glottal  
Nasales   ⠖⠍          ⠲⠝         ⠔⠝  
Occlusives   ⠲⠞ ⠲⠙   ⠔⠚ ⠔⠛   ⠦⠆    
Fricatives ⠨⠋ ⠨⠃ ⠨⠹ ⠲⠎ ⠲⠵ ⠦⠉ ⠦⠵ ⠖⠉ ⠦⠚ ⠨⠛ ⠨⠯ ⠔⠼ ⠖⠓ ⠖⠆ ⠔⠓ ⠔⠆ ⠦⠓
Spirantes     ⠦⠧         ⠲⠼       ⠦⠍ ⠖⠺            
Roulées ⠔⠃                   ⠔⠗      
Battues     ⠖⠧     ⠖⠗     ⠲⠗                
Spirantes latér.         ⠲⠇     ⠦⠽   ⠔⠇      
Battues latér.       ⠦⠼          
Non pulmoniques  
Occl. injectives ⠦⠃     ⠦⠙       ⠦⠔⠚ ⠦⠛   ⠦⠔⠛  
Occl. éjectives Voir diacritiques  
Fric. éjectives  
Clics centraux ⠯⠏   ⠯⠹   ⠯⠞   ⠯⠱      
Clics latéraux     ⠯⠇          
API Braille
ɥ ⠲⠓
ɧ ⠦⠫
ɫ ⠖⠇
Point d'articulation Antérieures Quasi-antérieur Centrales Quasi-postérieur Postérieures
Aperture non arr. arr. non arr. arr. non arr. arr. arr. non arr. arr.
Fermées ⠴⠊ ⠴⠥ ⠲⠥
Pré-fermées ⠔⠽
Mi-fermées ⠲⠑ ⠴⠕ ⠲⠕
Moyennes
Mi-ouvertes ⠲⠜ ⠦⠜
Pré-ouvertes ⠲⠁
Ouvertes ⠲⠡

Alphabet latin de base[modifier | modifier le code]

Les vingt-six lettres de l'alphabet latin de base sont communes à l'API classique et braille.

Braille
API a b c d e f ɡ h i j k l m
Braille
API n o p q r s t u v w x y z

Les caractères suivants sont les seuls ajouts monographiques de l'API braille à cet alphabet.

Braille
API ɑ ɛ ɔ ø œ ɪ ʊ ʌ ə æ ʔ ɲ ŋ ʃ ʒ ɹ ð

Parmi ces ajouts, on peut noter la logique de renversement du caractère pour en exprimer un autre : ainsi, ⠝ ⠎ ⠵ (/n s z/) renversés deviennent ⠫ ⠮ ⠮ (/ŋ ʃ ʒ/).

Digraphes[modifier | modifier le code]

La plupart des caractères en API braille sont des digraphes, dont le premier caractère dépend de la spécificité du phonème noté.

Le caractère ⠲ est utilisé dans la composition des consonnes rétroflexes et de certaines voyelles rares.

Consonnes

rétroflexes

Braille ⠲⠙ ⠲⠇ ⠲⠝ ⠲⠗ ⠲⠼ ⠲⠎ ⠲⠞ ⠲⠵
API ɖ ɭ ɳ ɽ ɻ ʂ ʈ ʐ
Voyelles Braille ⠲⠁ ⠲⠡ ⠲⠑ ⠲⠜ ⠲⠓ ⠲⠕ ⠲⠥
API ɐ ɒ ɘ ɜ ɥ ɤ ɯ

Le caractère ⠔ sert à la composition des caractères de l'API qui sont affichés en petites capitales (l'astérisque marque les exceptions à cette indication).

Braille ⠔⠃ ⠔⠛ ⠔⠓ ⠔⠚ ⠔⠇ ⠔⠝ ⠔⠪ ⠔⠗ ⠔⠼ ⠔⠽ ⠔⠆
API ʙ ɢ ʜ ɟ* ʟ ɴ ɶ ʀ ʁ ʏ ʢ*

Le caractère ⠦, qui sert en braille de point d'interrogation, est utilisé pour retranscrire divers ornements des caractères de l'API comme la boucle ou le crochet (l'astérisque marque les exceptions à cette indication).

Braille ⠦⠃ ⠦⠙ ⠦⠔⠚ ⠦⠛ ⠦⠔⠛ ⠦⠓ ⠦⠫ ⠦⠚ ⠦⠇ ⠦⠉ ⠦⠵ ⠦⠧ ⠦⠽ ⠦⠍ ⠦⠼ ⠦⠜ ⠦⠆
API ɓ ɗ ʄ ɠ ʛ ɦ ɧ ʝ ɬ ɕ ʑ ʋ* ʎ* ɰ ɺ ɞ* ʡ*

Le caractère⠨ sert à la retranscription des consonnes fricatives notées par des lettres de l'alphabet grec.

Braille ⠨⠋ ⠨⠃ ⠨⠹ ⠨⠛ ⠨⠯
API ɸ β θ ɣ χ

Le caractère ⠴ est utilisé pour les voyelles barrées.

Braille ⠴⠊ ⠴⠕ ⠴⠥
API ɨ ɵ ʉ

Le caractère ⠖ a un usage plus varié (crochets et consonnes battues entre autres).

Braille ⠖⠉ ⠖⠗ ⠖⠧ ⠖⠍ ⠖⠓ ⠖⠇ ⠖⠺ ⠖⠆
API ç ɾ ɱ ħ ɫ ʍ ʕ

Enfin, le caractère ⠯ est utilisé pour les clics.

Braille ⠯⠏ ⠯⠹ ⠯⠞ ⠯⠱ ⠯⠇
API ʘ ǀ ǃ ǂ ǁ

Diacritiques[modifier | modifier le code]

Les diacritiques sont toujours composées au moins par un digraphe, le premier caractère servant à indiquer la position du signe (suscrit, souscrit ou inscrit).

Diacritiques

suscrites

Braille ⠈⠫ ⠈⠦ ⠈⠒ ⠈⠻ ⠈⠉ ⠈⠭ ⠈⠙ ⠈⠷ ⠈⠌ ⠈⠡ ⠈⠠⠌ ⠈⠠⠡ ⠈⠩ ⠈⠊ ⠈⠔ ⠈⠢ ⠈⠑ ⠈⠲ ⠈⠬
API ◌̊ ◌̌ ◌̈ ◌̃ ◌̄ ◌̽ ◌̚ ◌̆ ◌́ ◌̀ ◌̋ ◌̏ ◌̂ ◌̜᷄ ◌᷅ ◌᷆ ◌᷇ ◌᷈ ◌᷉
Diacritiques

souscrites

Braille ⠠⠫ ⠠⠦ ⠠⠒ ⠠⠻ ⠠⠯ ⠠⠹ ⠠⠖⠹ ⠠⠶ ⠠⠕ ⠠⠪ ⠠⠬ ⠠⠤ ⠠⠎ ⠠⠱ ⠠⠣ ⠠⠜ ⠠⠆ ⠠⠾
API ◌̥ ◌̬ ◌̤ ◌̰ ◌̼ ◌̪ ◌̺ ◌̻ ◌̹ ◌̜ ◌̟ ◌̠ ◌̙ ◌̘ ◌̞ ◌̝ ◌̩ ◌̯
Diacritiques

inscrites

Braille ⠐⠄ ⠐⠻ ⠐⠗
API ◌͡◌ ◌ʼ ◌̴ ◌˞

Les diacritiques centrales, qui utilisent le caractère⠐, sont notées de la même façon que les ligatures. Ainsi, /ʧ/ et /t͡ʃ/ sont par exemple tous deux notés ⠞⠐⠱. Il est à noter également que les consonnes éjectives sont marquées avec ce qui apparaît comme une apostrophe ligaturée (/tʼ/ devient par exemple ⠞⠐⠄).

Le caractère⠈ qui indique un caractère suscrit est aussi utilisé pour marquer l'articulation secondaire. Ainsi, /kʲ/ est retranscrit ⠅⠈⠚ et /kˠ/ devient ⠅⠈⠨⠛.

Accents toniques, tons et prosodie[modifier | modifier le code]

L'accentuation, les tons et la prosodie sont marqués par des digraphes ou des trigraphes introduits par le caractère ⠸.

Prosodie et

accentuation

Braille ⠸⠃ ⠸⠆ ⠸⠳ ⠸⠿ ⠸⠇ ⠸⠮ ⠸⠫ ⠸⠙ ⠸⠴
API ˈ◌ ˌ◌ | ◌‿◌
Tons Braille ⠸⠈⠉ ⠸⠉ ⠸⠒ ⠸⠤ ⠸⠠⠤ ⠸⠌ ⠸⠡ ⠸⠊ ⠸⠔ ⠸⠑ ⠸⠢ ⠸⠲ ⠸⠬
API ˥ ˦ ˧ ˨ ˩ ˩˥ ˥˩ ˧˥ ˩˧ ˥˧ ˧˩ ˨˦˨ ˦˨˦

Ponctuation[modifier | modifier le code]

La ponctuation de l'API braille est séparée en deux parties distinctes : les caractères définis en braille depuis leur équivalent en API et ceux qui sont définis depuis leur équivalent dans l'alphabet normal.

Ponctuation

API

Braille ⠸⠕
API . , -
Ponctuation

standard

Braille ⠘⠌ ⠘⠷ ⠘⠾
API / [ ]

Ces trois marques de ponctuation sont utilisées avec le caractère ⠘ en introduction pour indiquer qu'ils ne font pas partie de la notation phonétique. Il peut être doublé et ainsi être employé à la manière d'une parenthèse.

Braille ⠰⠰ ⠰⠆
API non API début non API fin non API

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert Englebretson, « An overview of IPA Braille: An updated tactile representation of the International Phonetic Alphabet », (DOI 10.1017/s0025100308003691, consulté le 29 décembre 2016)
  2. (en) Robert Englebretson, « IPA Braille: An Updated Tactile Representation of the International Phonetic Alphabet », sur brailleauthority.org, (consulté le 29 décembre 2016)