Alpha Crateris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alpha Crateris
Alkes
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 10h 59m 46,4647s[1]
Déclinaison −18° 17′ 55,62″[1]
Constellation Coupe
Magnitude apparente 4,07[1]

Localisation dans la constellation : Coupe

(Voir situation dans la constellation : Coupe)
Crater IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral K1 III
Variabilité Aucune
Astrométrie
Vitesse radiale 46,8 km/s
Mouvement propre μα = −462,38 mas/a
μδ = 129,11 mas/a
Parallaxe 20,49 ± 0,27 mas
Distance 159 ± 2 al
(48,8 ± 0,6 pc)
Magnitude absolue 5,17
Caractéristiques physiques
Masse 2,5 M[2]
Rayon 6,5 R[réf. nécessaire]
Gravité de surface (log g) 3,1[2]
Luminosité 25 L[2]
Température 4 620 K[3]

Autres désignations

7 Crt, NLTT 25942, LTT 4040, HD 95272, BD-17 3273, HIP 53740, HR 4287, FK5 1283, SAO 156375.

Alpha Crateris (en abrégé α Crt) est une étoile de la constellation de la Coupe. Alpha Crateris est de type spectral K1III (géante orange), a une magnitude apparente de 4,07 et est à 159 années-lumière de la Terre.

Appellation[modifier | modifier le code]

Elle porte le nom traditionnel Alkes, de l'arabe الكاس (alkās) ou الكأس (alka's), « la coupe ».

Le nom propre Alkes a été officialisé par l'Union astronomique internationale le [4].

Dans le catalogue d'étoiles du Calendarium de Al Achsasi al Mouakket (en), cette étoile était appelée Aoul al Batjna (أول ألبجن awwil albajna), traduit en latin par Prima Crateris, qui signifie « (la) première de la coupe »[5].

En chinois, 翼宿 (Yì Sù), Yi signifiant les Ailes, fait référence à un astérisme constitué de α Crateris, γ Crateris, ζ Crateris, λ Crateris, ν Hydrae, η Crateris (en), δ Crateris, ι Crateris, κ Crateris, ε Crateris (en), HD 95808, HD 93833, θ Crateris, HD 102574, HD 100219, β Crateris, HD 99922, HD 100307, HD 96819, χ1 Hydrae, HD 102620 et HD 103462[6]. Par conséquent, α Crateris elle-même est appelée 翼宿一 (Yì Sù yī, la première [étoile] des Ailes)[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) LTT 4040 -- High proper-motion Star sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  2. a b et c B. Edvardsson, « Spectroscopic surface gravities and chemical compositions for 8 nearby single sub-giants », Astronomy and Astrophysics, vol. 190, nos 1-2,‎ , p. 148–166 (Bibcode 1988A&A...190..148E)
  3. C. H. F. Melo, P. de Laverny, N. C. Santos, G. Israelian, S. Randich, J. D., Jr. Do Nascimento et J. R. de Medeiros, « On the nature of lithium-rich giant stars. Constraints from beryllium abundances », Astronomy and Astrophysics, vol. 439, no 1,‎ , p. 227–235 (DOI 10.1051/0004-6361:20041805, Bibcode 2005A&A...439..227M, arXiv astro-ph/0504133)
  4. IAU Catalog of Star Names http://www.pas.rochester.edu/~emamajek/WGSN/IAU-CSN.txt
  5. E. B. Knobel, « Al Achsasi Al Mouakket, on a catalogue of stars in the Calendarium of Mohammad Al Achsasi Al Mouakket », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 55,‎ , p. 429 (Bibcode 1895MNRAS..55..429K)
  6. (zh) 中國星座神話, written by 陳久金. Published by 台灣書房出版有限公司, 2005, (ISBN 978-986-7332-25-7).
  7. (zh) 香港太空館 - 研究資源 - 亮星中英對照表, Hong Kong Space Museum. Accessed on line November 23, 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]