Alpha Centauri A

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alpha Centauri A
Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation d'Alpha Centauri à l'intérieur de la constellation du Centaure

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 14h 39m 35,88s
Déclinaison −60° 50′ 13,4″
Constellation Centaure
Magnitude apparente -0,01
Caractéristiques
Type spectral G2V
Indice U-B 0,24
Indice B-V 0,65
Variabilité Aucune
Astrométrie
Vitesse radiale −21,6 km/s
Mouvement propre μα = −3 678,19 mas/a
μδ = 481,84 mas/a
Parallaxe 747,23 ± 1,17 mas
Distance 4,365 ± 0,007 al
(1,338 ± 0,002 pc)
Magnitude absolue 4,38
Caractéristiques physiques
Masse 1,100 M
Rayon 1,227 R
Luminosité 1,519 L
Température 5 800 K
Métallicité 130 à 230 % celle du Soleil
Âge 4,85 à 6,8 milliards a
Composants stellaires
Composants stellaires Système d'Alpha Centauri
Système planétaire
Planètes Aucune détectée

Autres désignations

Alpha Centauri A, Rigel Kentaurus A, Toliman, α1 Cen, GJ 559 A, GCTP 3309.00, HR 5459, HD 128620, SAO 252838, LHS 50, FK5 538, HIP 71683

Alpha Centauri A (α Cen A, parfois ACA), ou Rigil Kentaurus A (le pied du Centaure en arabe) est la plus brillante des trois étoiles qui forment le système Alpha Centauri.

À 4,36 années-lumière, c'est l'une des étoiles les plus proches de la Terre. C'est aussi une étoile à mouvement propre élevé (3,7"/an en α et 0,48"/an en δ). De par sa magnitude apparente (-0,01), Alpha Centauri A est la quatrième étoile la plus brillante du ciel nocturne.

Les caractéristiques physiques de Alpha Centauri A (masse, diamètre, température) sont très proches de celles du Soleil. Comme lui, il s'agit d'une étoile naine jaune appartenant à la séquence principale, et de type spectral G2V. Sa composition est telle que l'abondance des « métaux » (tous les éléments plus lourds que l'hydrogène et l'hélium) y est presque deux fois supérieure à celle du Soleil.

Recherche de planètes[modifier | modifier le code]

Alpha Centauri A était classée première dans l'ordre d'importance parmi 100 étoiles comprises dans le projet Terrestrial Planet Finder de la NASA (annulé en 2011) qui avait pour objectif de détecter et d'étudier des planètes telluriques.

En fiction[modifier | modifier le code]

Dans le film Avatar (2009), le lieu principal de l'action, Pandora, est une lune d'une géante gazeuse, Polyphème, en orbite autour d'Alpha Centauri A.

Évènement de microlentille de 2028[modifier | modifier le code]

En , un évènement de microlentille gravitationnelle se produira lorsque l'étoile Alpha Centauri A va passer devant une étoile supergéante plus éloignée baptisée S5. Cet évènement devrait aussi permettre de découvrir d'éventuelles planètes en orbite d'Alpha Centauri A[1].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]