Alpha Blondy : un combat pour la liberté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alpha Blondy : un combat pour la liberté
Réalisation Antoinette Delafin et Dramane Cisse
Pays d’origine Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Durée 90 minutes
Sortie 2010

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Alpha Blondy : un combat pour la liberté est un documentaire réalisé par Antoinette Delafin et Dramane Cissé en 2010 sur un célèbre artiste contemporain de la musique africaine.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les chansons d’Alpha Blondy ont fait le tour du monde depuis trente ans.

De Kingston à Jérusalem, son message universel porté par le reggae touche ceux qui rêvent d’un monde plus juste. Il exprime aussi les préoccupations d’un continent africain en pleine mutation. Chez lui, en Côte d’Ivoire, Alpha Blondy est apparu comme « la voix des sans voix » ou le « fou du roi ». Au gré des chansons qui ont marqué l’époque, le chanteur se souvient des épisodes qui ont fait de lui une star, un mythe vivant de l’Afrique contemporaine.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Alpha Blondy : un combat pour la liberté
  • Réalisateurs : Antoinette Delafin et Dramane Cissé
  • Langue : Français
  • Format : Vidéo
  • Genre : Documentaire
  • Durée : 90 min
  • Date de réalisation : 2010
  • Couleur / N&B : couleur

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le film allie des éléments biographiques, les considérations politiques et spirituelles d’Alpha Blondy et de nombreuses séquences musicales. C’est le premier documentaire consacré à l’artiste, et à ce jour le seul[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christophe Champin, « Cinéma : premier long métrage consacré à la star du reggae Alpha Blondy - RFI », sur RFI Afrique, (consulté le 23 février 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]