Alpes glaronaises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 50′ 00″ N 8° 59′ 00″ E / 46.8333, 8.98333

Alpes glaronaises
Carte de localisation des Alpes glaronaises dans les Alpes centrales.
Carte de localisation des Alpes glaronaises dans les Alpes centrales.
Géographie
Altitude 3 614 m, Tödi
Massif Alpes
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Cantons Uri, Grisons, Glaris, Saint-Gall, Schwyz, Zoug
Géologie
Roches Roches métamorphiques et sédimentaires

Les Alpes glaronaises sont un massif montagneux situé dans la partie centrale des Alpes en Suisse. Elles sont à cheval sur les cantons d'Uri, des Grisons, de Glaris, de Saint-Gall, de Schwyz et de Zoug.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Les Alpes glaronaises sont drainées par la Reuss à l'ouest, le Rhin au sud et sont baignées par le lac de Walenstadt, le lac de Zurich, le lac de Zoug et le lac des Quatre-Cantons au nord.

Elles sont entourées par les Alpes uranaises à l'ouest, les Préalpes appenzelloises au nord-est, les Alpes orientales centrales (Rätikon et chaîne de Plessur) à l'est et les Alpes lépontines au sud (au-delà du col de l'Oberalp).

Elles comprennent entre autres les massifs du Tödi et du Rossberg.

Principaux sommets[modifier | modifier le code]

Vue sur les Alpes glaronaises depuis le lac de Zurich
Paysage des Alpes glaronaises et Tödi

Le massif comprend 49 sommets de plus de 3 000 mètres.

  • 1. Tödi (Piz Russein), 3 614 m
  • 2. Tödi (Glarner Tödi), 3 586 m
  • 3. Piz Dado, 3 432 m
  • 4. Bifertenstock, 3 421 m
  • 5. Tödi (Sandgipfel), 3 390 m
  • 6. Piz Urlaun, 3 359 m
  • 7. Oberalpstock, 3 328 m
  • 8. Gross Schärhorn, 3 294 m
  • 9. Piz Frisal, 3 292 m
  • 10. Clariden, 3 267 m
  • 11. Gross Düssi, 3 256 m
  • 12. Cavistrau Grond, 3 252 m
  • 13. Ringelspitz (Piz Barghis), 3 247 m
  • 14. Chli Schärhorn, 3 234 m
  • 15. Cavistrau Pign, 3 220 m
  • 16. Chammliberg, 3 214 m
  • 17. Piz Cambrialas, 3 208 m
  • 18. Gross Windgällen, 3 188 m
  • 19. Hausstock, 3 158 m
  • 20. Gross Ruchen, 3 138 m
  • 21. Glaserhorn, 3 128 m
  • 22. Bündner Tödi, 3 124 m
  • 23. Claridenhorn, 3 119 m
  • 24. Tristelhorn (Piz da Sterls), 3 114 m
  • 25. Ruchi, 3 107 m
  • 26. Panärahörner, 3 106 m
  • 27. Heimstock, 3 102 m
  • 28. Piz Tumpiv, 3 101 m
  • 29. Piz Segnas, 3 099 m
  • 30. Piz Giuv, 3 096 m
  • 31. Muttenstock, 3 089 m
  • 32. Chli Oberälpler, 3 085 m
  • 33. Hinter Schiben, 3 084 m
  • 34. Rot Wichel, 3 084 m
  • 35. Crispalt, 3 076 m
  • 36. Chli Tödi, 3 076 m
  • 37. Piz Posta Biala, 3 074 m
  • 38. Bristen, 3 072 m
  • 39. Piz Cazarauls, 3 063 m
  • 40. Brichplanggen Stock, 3 061 m
  • 41. Piz Nair, 3 059 m
  • 42. Piz Sardona, 3 056 m
  • 43. Chli Ruchi, 3 039 m
  • 44. Hinter Selbsanft, 3 029 m
  • 45. Bündner Vorab, 3 028 m
  • 46. Trinser Horn (Piz Dolf), 3 028 m
  • 47. Piz Ault, 3 027 m
  • 48. Glarner Vorab, 3 018 m
  • 49. Witenalpstock, 3 016 m

Autres sommets remarquables[modifier | modifier le code]

  • le Rigi, 1 797 m
  • le Wildspitz, 1 580 m

Géologie[modifier | modifier le code]

Dans le prolongement des Alpes bernoises et uranaises, la partie méridionale du massif est constituée de roches cristallines alors que la partie septentrionale (préalpes) est constituée de calcaires.

Activités[modifier | modifier le code]

Stations de sports d'hiver[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]