Alouette (oiseau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
alouette
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
l'appellation « alouette » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de cette image, également commentée ci-après
Alouette des champs (Alauda arvensis)

Taxons concernés

Alouette est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 76 espèces d'oiseaux tous membres des genres de la famille des Alaudidae (ordre des Passeriformes).

Ces oiseaux sont regroupés en 13 (ou 14) genres qui sont :

Certaines espèces présentent une sensibilité inhabituelle à la lumière (Cf. « miroir aux alouettes ») le jour, et semblent lors de leurs migrations saisonnières (nocturnes) attirées par les halos lumineux des conurbations, qui contribuent au phénomène dit de pollution lumineuse. Le chant de l'alouette est dit grisolle[1].

Les alouettes sont en déclin en France et perdent chaque année 1 % à 2 % de leurs effectifs[2].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Les espèces dites « alouettes » sont :

Évocations artistiques[modifier | modifier le code]

Le compositeur anglais Ralph Vaughan Williams écrit L'envol de l'alouette (en anglais : The Lark Ascending) entre et .

Le compositeur russe Mikhaïl Glinka compose une pièce intitulée L'alouette (en russe : Жаворонок), numéro 10 de son œuvre lyrique en douze parties Adieu à Saint-Pétersbourg (en russe : Прощание с Петербургом). Arrangée pour piano seul par Mili Balakirev, il s'agit d'une œuvre romantique qui est de nos jours une pièce de choix pour les Encores, notamment depuis les performances de Ievgueni Kissine.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Garnier, Pierre., Traité complet de la chasse des alouettes au miroir avec le fusil. Paris, Auguste Aubry, 1866 (avec 2e édition, revue, corrigée et augmentée)
  • Paquet, Réné., (dit Nérée Quépat). Le chasseur d'alouettes au miroir et au fusil. Paris, Auguste Goin, s.d. 1871 (13 figures)
  • Reymond, Léon., La chasse pratique de l'alouette au miroir, au sifflet et au fusil. Paris, Librairie de Paris - Firmin-Didot, s.d. 1882
  • Simon, André., La chasse à l'alouette. Paris, Laveur, 1913
  • Nioc, Nicolas., "L'alouette plus rusée que le renard". Ifs, Librairie du Bessin, 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire Littré
  2. « L’alarmante disparition des oiseaux », sur www.franceinter.fr (consulté le 28 septembre 2019)