Alonzo de Soto Mayor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alonzo de Soto Mayor, orthographié Alonce de Soto Mayor par Jacques de Mailles dans La très joyeuse, plaisante et récréative histoire du gentil seigneur de Bayart, orthographié Soto Maiore par Symphorien Champier, était un chevalier espagnol qui vécut au XVe siècle. Seigneur de Soto Mayor, il était le fils de Pedro Alvarez de Soto Mayor et de Thérèse de Tabora, et était proche parent du chevalier Gonssalle Ferrande.

Par son duel perdu (et mortel) contre le chevalier Bayard, il a contribué à la popularité contemporaine de ce dernier.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Symphorien Champier, Les Gestes, ensemble la vie du preulx chevalier Bayard (Lyon, 1525).
  • Jacques de Mailles, La très joyeuse et très plaisante histoire du gentil seigneur de Bayart, le bon chevalier sans peur et sans reproche (édition originale : Paris, 1527) par Le loyal serviteur.
  • Aymar du Rivail, Histoire des Allobroges, édition de Terrebasse, 1844.