Alois Musil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alois Musil
Image dans Infobox.
Alois Musil 1901
Fonction
Geheimer Rat
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Rychtářov (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
Otryby (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Faculté de théologie Saints-Cyrille-et-Méthode de l'université Palacký (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Université de Vienne, université Charles de Prague, faculté de théologie Saints-Cyrille-et-Méthode de l'université Palacký (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Religion
Distinction

Alois Musil ( - ) est un explorateur, orientaliste et écrivain tchèque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Rychtářov près de Vyškov dans une famille de paysans pauvres, il étudie pour devenir prêtre. Après avoir fait une pause dans ses études il les termine en 1895. Il développe une sérieuse maladie des poumons.

Il étudie la Bible dans un nouvel institut de théologie à Jérusalem mais y renonce après 14 mois. Il voyage à Beyrouth et ailleurs dans le Moyen-Orient jusqu'en 1917, amassant une énorme collection de matériel scientifique. Parmi ses découvertes on compte le château du désert Qusair Amra, datant du VIIIe siècle et contenant des peintures islamiques.

Entre chaque voyage Musil, travaille sur ses publications et ses conférences. En 1902, il devient professeur à la faculté de théologie de l'université Palacký à Olomouc, et, en 1909, il enseigne cette discipline à l'université de Vienne. En plus de quelques langues modernes et classiques, il maîtrise 35 dialectes de l'arabe.

Pendant la Première Guerre mondiale, on l'envoie au Moyen-Orient afin d'entraver les tentatives britanniques de fomenter une rébellion en Turquie, ce qui l'oppose à T.E. Lawrence (« Lawrence d'Arabie »).

Après la guerre, il devient professeur à l'université Charles de Prague (1920), malgré des voix s'élevant contre ses liens avec la monarchie récemment abolie. En 1927, il y établit l'Institut oriental d'étude de la science (Orientální ústav Akademie Věd).

Il collabore avec l'industriel américain Charles R. Crane, qui l'aide à publier ses œuvres en anglais. Musil publie aussi des récits de voyage, et 21 romans pour les jeunes.

Il travaille pour l'université Charles jusqu'en 1938, mais reste actif jusqu'à la fin de sa vie. Il meurt d'un dysfonctionnement des reins et des poumons le à Otryby près de Český Šternberk.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]