Aloe polyphylla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L' Aloe polyphylla (polyphylla: signifie beaucoup de feuilles en grec) est une plante de la famille des Asphodelacées. Elle fait partie de l’espèce Aloe.

Son apparence en spirale est surprenante et particulière[1].

Origine[modifier | modifier le code]

Cette plante est originaire de Lesotho sur les pentes rocheuses basaltiques entre 2230 et 2720 mètres d'altitude[2] de la chaîne de montagnes du Drakensberg, en Afrique du Sud. La région est fraiche et très humide. L'aloe polyphylla est une espèce menacée et protégée a cause de la surexploitation des terres mais aussi dû à la raréfaction de l'oiseau Souimanga malachite qui est son principal pollinisateur[3].

Description[modifier | modifier le code]

Aloe polyphylla en fleurs.

L'aloe polyphylla est composée d'une très large rosette de feuilles très dense. Les spirales sont disposées de façon régulière dans le sens horaire ou anti-horaire.

Les feuilles sessiles sont épaisses et larges à la base et finissent régulièrement en pointe par une épine apicale noire. Elles sont composées de quelques épines blanches sur les côtés des feuilles. L'épiderme est vert bleuté. Les nombreuses feuilles de l'Aloe Polyphylla sont organisées d'une spirale de 5 rangs, qui tourne soit vers la droite, soit vers la gauche. La rosette se limite à environ une trentaine de centimètres de hauteur. La hampe florale est courte et trapue, dressée elle se divise en 4-5 épis[4]. Cette plante n'atteint sa pleine taille qu'après 5 ou 6 ans.

Semer et cultiver l'aloe polyphylla[modifier | modifier le code]

Elle nécessite un sol bien riche, drainant et de la lumière. Contrairement aux autres aloès, celle ci tolère des températures allant jusqu'à -7°C à -10°C. L'aloès possède des graines très dures, qui se conservent des années mais qui ne germent que très difficilement. Pour obtenir une bonne germination, il faut rompre ou ramollir leur tégument. Les premières feuilles croissent rapidement et sont distinctes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Aloe polyphylla, une plante rare en forme de spirale ! », sur alsagarden
  2. (en) JC Chukwujekwu, CW Fennell et J van Staden, « Optimisation of the tissue culture protocol for the endangered Aloe polyphylla », SOUTH AFRICAN JOURNAL OF BOTANY, vol. 68, no 4,‎ , p. 424-429 (ISSN 0254-6299, lire en ligne, consulté le 7 juillet 2019)
  3. « Aloès spirale du Lesotho », sur au jardin info
  4. « Aloe polyphylla », sur a l'ombre des figuiers