Almeida Garrett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garrett.
Almeida Garrett
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait d'Almeida Garrett.
Naissance
à Porto, Drapeau du Portugal Royaume de Portugal
Décès (55 ans)
à Lisbonne, Drapeau du Portugal Royaume de Portugal
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Portugais
Mouvement Romantisme

Œuvres principales

  • Camoens (1825) (Poésie)
  • Frei Luis de Sousa (1844) (Théâtre)
  • Voyages dans mon pays (1846), (Récit)
  • Plaisir et souffrance. Anthologie.

João Baptista da Silva Leitão anobli sous le nom de vicomte de Almeida Garrett par Pierre V de Portugal (Porto, Lisbonne, ) est un des plus grands auteurs romantiques portugais, romancier, dramaturge et poète. Introducteur du romantisme au Portugal, il est le créateur de la notion de "théâtre national portugais", le fondateur du Conservatoire de Lisbonne (Teatro Nacional D. Maria II), et le premier à avoir recueilli la poésie orale portugaise dans son Romanceiro, publié en trois volumes, entre 1828 et 1851.

Ardent défenseur des idées libérales qui lui valurent l'exil après les révolutions libérales portugaises échouées, il s'engage en 1832 dans l'armée de reconquête menée par Pierre IV depuis les Açores. À la chute de Michel Ier et de ses idées d'Ancien Régime, il s'installe au Portugal sous le règne de Marie II de Portugal, pendant lequel il occupa une place prééminente et devint alors ministre et secrétaire d'état honoraire.

Son roman Voyages dans mon pays figure sur la Liste des 50 œuvres essentielles de la littérature portugaise établie en 2016 par le très prestigieux Diário de Notícias[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Camoens (1825), poèmes. Paris, Quantin, 1880.
  • Frei Luis de Sousa (1844), théâtre. Paris, PUF/Fondation Calouste-Gulbenkian, 1972.
  • Voyages dans mon pays (1846), récit. Paris, Unesco, 1997.
  • Plaisir et souffrance. Anthologie, Chauvigny, L'Escampette, 2000.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) « As 50 obras essenciais da literatura portuguesa », sur dn.pt, Diário de Notícias, (consulté le 14 mai 2019)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Le Gentil, Almeida Garrett, un grand romantique portugais, Paris, La Renaissance du livre, 1926.
  • R. Aaron August Lawton, Almeida Garrett. L’intime contrainte, Paris, Didier, 1966

Liens externes[modifier | modifier le code]