Almaz-Antei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Almaz-Antei
Création 2002
Fondateurs Gouvernement russeVoir et modifier les données sur Wikidata
Personnages clés Sergueï Tchemezov, Ian Novikov
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Moscou
Drapeau de Russie Russie
Directeurs Sergueï TchemezovVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Industrie de l'armementVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits Lutte antiaérienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Federal Agency for State Property Management (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Tikhomirov Scientific Research Institute of Instrument Design (en)
Effectif 98 100 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.almaz-antey.ru
Chiffre d'affaires 136 515 561 000 rouble russe ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Résultat net 28 096 834 000 rouble russe ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Un radar 1L122-2E.

Almaz-Antei (en russe : акционерное общество «Концерн воздушно-космической обороны «Алмаз-Антей», société par actions « consortium de défense aérienne et cosmique “Almaz-Antei” ») est la plus grande entreprise du complexe militaro-industriel de la Russie.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle est créée en 2002 par la fusion de plusieurs entreprises dont les NPO « Antei » et « Almaz » et dispose de nombreux sites industriels dont l'aciérie Oboukhov.

En , Almaz-Antei fait partie des entreprises sanctionnées par les États-Unis dans le cadre de la crise ukrainienne[2].

En 2017, Almaz-Anteï, se place place au 10e rang des entreprises mondiales du secteur de l'armement (hors Chine) selon le site spécialisé Defense News avec un chiffre d'affaires de 8,6 milliards de dollars (+ 17 % par rapport à 2016). C'est la première fois que le Russie parvient à hisser l'une de ses entreprises dans le top 10[3].

En 2018, avec l'introduction des principales entreprises chinoises dans le rapport de Defense News, avec un chiffre d'affaires de 9,896 milliards de dollars, elle se classe au 15e rang mondial[4].

Notes[modifier | modifier le code]