Allières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Allieres)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Allière.

Allières
Allières
Vue générale
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Ariège
Arrondissement Saint-Girons
Canton Couserans Est
Intercommunalité Communauté de communes Couserans-Pyrénées
Maire
Mandat
Denis Puech
2014-2020
Code postal 09240
Code commune 09007
Démographie
Gentilé Alliérasois
Population
municipale
71 hab. (2015 en augmentation de 16,39 % par rapport à 2010)
Densité 7,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 02′ 14″ nord, 1° 22′ 00″ est
Altitude 550 m
Min. 347 m
Max. 652 m
Superficie 9,1 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ariège

Voir sur la carte administrative de l'Ariège
City locator 14.svg
Allières

Géolocalisation sur la carte : Ariège

Voir sur la carte topographique de l'Ariège
City locator 14.svg
Allières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Allières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Allières

Allières est une commune française, située dans le département de l'Ariège en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Alliérasois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune du massif du Plantaurel. Elle fait partie de la communauté de communes Couserans - Pyrénées et du parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Allières[1]
Le Mas-d'Azil
Allières La Bastide-de-Sérou
Durban-sur-Arize

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Des mines de bauxite y furent exploitées au lieudit de Casteras dès 1907.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Denis Puech PG Cadre
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2015, la commune comptait 71 habitants[Note 1], en augmentation de 16,39 % par rapport à 2010 (Ariège : +0,3 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
254266282297289293298302294
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
276283274299303308298284262
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
231205184138123115948790
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
875545405765686171
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et festivités[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église saint Roch (reconstruction à partir de 1874) avec chapelle annexe dédiée à la famille Falentin de Saintenac.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean Baptiste César Falentin de Saintenac, seigneur d’Allières (1757-1831) : président du conseil général de l’Ariège, maire de Pamiers ; député de l’Ariège (élu 2 fois à partir de 1821) ; il avait assisté à l’assemblée de la noblesse tenue à Pamiers en 1789 ; Ses fils et petit-fils seront élus députés.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]