Alliance pour l'avenir du Kosovo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alliance pour
l'avenir du Kosovo
(sq) Aleanca për
Ardhmërinë e Kosovës
Présentation
Président Ramush Haradinaj
Fondation
Siège Pristina (Kosovo)
Positionnement Droite
Idéologie Conservatisme
Nationalisme
Affiliation européenne Aucune
Affiliation internationale Aucune
Coalition Aucune
Couleurs Rouge
Site web http://www.drejtimiri.com/
Présidents de groupe
Assemblée Ardian Gjini
Représentation
Députés
10 / 120

L’Alliance pour l'avenir du Kosovo (en albanais : Aleanca për Ardhmërinë e Kosovës, AAK) est un parti politique kosovar de droite fondé en 2001.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'AAK est constituée le à la suite d'une alliance entre plusieurs formations, sous la conduite de Ramush Haradinaj, un ancien officier supérieur de l'Armée de libération du Kosovo (UÇK). Aux élections parlementaires qui se tiennent la même année, elle remporte 7,8 % des suffrages et 12 députés sur 120 à l'Assemblée.

Les élections d' marquent un recul pour l'Alliance, qui obtient 8,4 % des voix, soit 9 sièges. Pourtant, en décembre, Ramush Haradinaj est élu Premier ministre après avoir passé une alliance avec la Ligue démocratique du Kosovo (LDK). Il est contraint à la démission au bout de seulement trois mois, du fait de sa mise en examen par le tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY). L'AAK se maintient à la tête du gouvernement avec Bajram Kosumi, puis l'indépendant Agim Çeku à compter de .

À la suite des élections législatives de , l'AAK progresse, avec 9,6 % des voix et 10 élus, mais est renvoyée dans l'opposition. Le Parti démocratique du Kosovo (PDK) et la LDK forment en effet une « grande coalition ». Au mois d', Haradinaj est relaxé par le TPIY. Il revient alors à la présidence de l'Alliance et dans la vie politique kosovare.

Lors des élections législatives du 12 décembre 2010, les premières depuis l'indépendance du pays, l'AAK se maintient comme une force parlementaire minoritaire tout en poursuivant sa progression. Le parti remporte en effet 11 % des suffrages, soit 12 députés sur 120. Il se maintient dans l'opposition.

Positionnements politiques[modifier | modifier le code]

L'Alliance pour l'avenir du Kosovo se situe plutôt à droite de l'échiquier politique, avec un programme conservateur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]