Alliance Data

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alliance Data
Création 1996
Action New York Stock Exchange (ADS)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Plano
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Melisa A. Miller (President, Chief Executive Officer & Director)
Effectif 20 000 environ (2018)
Site web www.alliancedata.com

Capitalisation 4 654 millions USD (octobre 2019)
Chiffre d'affaires 7 791 millions USD (2018)
Résultat net 963 millions USD (2018)

Alliance Data (NYSE : ADS) est une entreprise américaine spécialisée dans la création et le maintien de programmes de fidélisation et de marketing (telles l'émission de cartes de crédit maison et la mise en œuvre de marketing direct). Pour atteindre ses buts, elle s'appuie sur l'analyse des habitudes des consommateurs de ses clients corporatifs. En , elle emploie environ 7 400 personnes[1]. En 2010, elle a réalisé un chiffre d'affaires de 8,272 milliards USD[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En , Alliance Data acquiert Conversant pour 2,3 milliards de dollars[3].

Le , Walt Disney Company EMEA signe un contrat de 4 ans jusqu'en 2021 avec Alliance Data pour les Disney Channel européennes[4]

En , Publicis annonce l'acquisition d'Epsilon, filiale d'Alliance Data Systems, pour 4,4 milliards de dollars[5].

Divisions[modifier | modifier le code]

ADS exploite trois grandes divisions de services :

  1. Alliance Data Retail Services est spécialisée dans le marketing et les services de gestion de cartes de crédit maison. Pour répondre aux demandes de ses clients, elle exploite trois centre d'appels[6].
  2. LoyaltyOne, exploitée au Canada, fournit différents services de fidélisation aux clients nord-américains œuvrant dans l'industrie de ventes au détail, les services financiers, l'alimentation, l'industrie pétrochimique, les voyages et les services d'hébergement. Elle est composée de cinq entités : le Air Miles Reward Program, auquel participe environ les 2/3 des familles canadiennes[7], Colloquy,; LoyaltyOne Consulting, Precima et Direct Antidote.
  3. Epsilon propose une large palette de services de fidélisation en se basant sur les habitudes des consommateurs de ses clients corporatifs. En , des hackers ont piraté plusieurs bases de données d’Epsilon, obtenant ainsi des informations sur des millions de consommateurs faisant affaire avec ses clients corporatifs[8], dont US Bank, JPMorgan Chase, TiVo, Best Buy et Walgreens[9]. Les responsables de cette division savaient depuis que leur systèmes informatiques risquaient d'être la cible d'une telle attaque[10].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Liste des principaux actionnaires au 30 octobre 2019[11].

CR Intrinsic Investors 11,6%
Satellite Asset Management 10,5%
ValueAct Capital Management 9,90%
The Vanguard Group 9,85%
Tisbury Capital North America 6,38%
Noonday Asset Management 5,58%
Fidelity Management & Research. 5,24%
Edgewood Management 4,80%
Sowood Capital Management 4,05%
SSgA Funds Management 3,91%

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Alliance Data Systems Corp - 10-K EX-10.10 », SEC Info, (consulté le 1er juillet 2010)
  2. (en) « Alliance Data Reports Record Full-Year 2010 Results », ADS Alliance Data Systems,
  3. Alliance Data to buy Conversant for $2.3 billion, Reuters, 11 septembre 2014
  4. (en) « Alliance Data seals Disney EMEA partnership deal », sur TradeArabia.com, (consulté le 30 janvier 2018)
  5. « Publicis achète l’américain Epsilon pour 4,4 milliards de dollars », sur Le Monde,
  6. (en) VoIP and Call Center News Editor, « Alliance Data Call Centers Again Achieve 'Center of Excellence' Certification by Purdue University Affiliate », Tmcnet.com, (consulté le 1er juillet 2010)
  7. « AIR MILES Corporate Incentives | Fast Facts »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté en 20130318)
  8. (en) Mike Lennon, « Massive Breach at Epsilon Compromises Customer Lists of Major Brands », SecurityWeek,‎ (lire en ligne)
  9. (en) « Massive Epsilon breach affects JPMorgan Chase, Capital One, US Bank and others », HNS News Editor,‎ (lire en ligne)
  10. (en) Brett Winterford, « Epsilon breach used four-month-old attack », iTnews.com.au,‎ (lire en ligne)
  11. Zone Bourse, « Alliance Data Actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le 3 novembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]