Alliance (bijou)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir alliance.
Alliances.

Une alliance désigne, par métonymie, une bague de platine, d’or ou d’argent, symbole de l’union contractée par le mariage de deux personnes (leur alliance) ; elle est portée à l'annulaire gauche ou droit auquel elle donne son nom dans plusieurs langues.

Beaucoup de gens portent leurs anneaux de mariage jour et nuit. Marquant la peau au fil des années, ils restent ainsi visibles même après les avoir enlevés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Alliance byzantine avec scènes de la vie du Christ (VIe siècle).

On trouve les premiers exemples connus de bagues de mariage, datant de 6 000 ans, en Égypte antique, des anneaux de chanvre ou de roseau tressés et échangés entre mariés. Les Égyptiens voyaient dans le cercle un symbole d'éternité, l'anneau signifie ainsi un amour éternel. Le fait de porter la bague de mariage à l'annulaire de la main gauche, vient aussi des Égyptiens qui croyaient qu'une veine reliait ce doigt directement au cœur, la vena amoris.

La tradition occidentale des bagues de mariage remontent à la Grèce puis la Rome antique. Considérées comme gage de fidélité, elles sont aussi associées à la dot. L'Europe chrétienne en garde l'usage au Moyen Âge.

Selon les époques et les pays, on porte l'anneau de mariage (ou de fiançailles) à la main droite, à la main gauche, à l'annulaire et même au pouce. Au Moyen Âge, l'alliance est portée de préférence à la main droite. C'est seulement à partir du XVIe et XVIIe siècles qu'elle est portée à la main gauche en France, au Royaume-Uni[1], et d’autres pays par la suite. En Espagne (sauf en Catalogne), Grèce, Hongrie, Pologne ou en Russie, elle se porte encore à l'annulaire droit. Dans les pays nordiques elle est à la main gauche, mais en Norvège, Autriche et en Allemagne, on porte plutôt l'alliance à l'annulaire droit. Aux Pays-Bas, les catholiques portent l'alliance à la main gauche et les protestants à la main droite.

Au fil des années, l'alliance est devenue un objet de mode, ce qui fait que de saison en saison, elle change de style. Jusqu'au début des années 2000, l'alliance était fine (deux millimètres de largeur), depuis 2000, elle est généralement beaucoup plus large (plus de cinq millimètres). De même, elle est passée de la couleur unique (or jaune, or blanc, platine ou argent) vers un bijou bicolore (or blanc et or jaune), d'un simple anneau à deux anneaux concentriques composés de ces deux couleurs.[réf. souhaitée] Certaines alliances ornées de diamant sont plutôt destinées aux femmes.

Dans les légendes[modifier | modifier le code]

L'Anneau du Nibelung a été offert par Siegfried à Brunehilde en gage d'amour et fidélité. Il s'agit d'un simple anneau d'or.

Les différents types d'alliances[modifier | modifier le code]

La joaillerie évoluant d'année en année, il y a de plus en plus d'alliances aux formes nouvelles et différentes. D'origine l'alliance n'était qu'un simple jonc en or[réf. souhaitée], maintenant, il existe d'autre types d'alliance classique comme :

  • Le demi-jonc : alliance classique, il est plat à l'intérieur et arrondi sur la face extérieure ;
  • Le jonc parisien : il est plus épais que le demi-jonc classique ;
  • Le ruban confort : il est plat avec des bords droits et légèrement bombé sur la surface intérieure.

Ou plus original :

  • L'alliance avec des anneaux entrelacés de chaque couleurs d'or : il peut être composé de 2 ou 3 anneaux ;
  • L'alliance ciselée: elle a des formes variées et peut être torsadée, oblique, avec des bandes parallèles, etc. ;
  • L'alliance striée : elle a des lignes très fines sur sa surface ;
  • L'alliance sertie de pierre : surtout pour les femmes, elle est sertie de diamants, de rubis, émeraudes ou saphirs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :