Allemans-du-Dropt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Allemans.

Allemans-du-Dropt
Allemans-du-Dropt
La mairie
Blason de Allemans-du-Dropt
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement Marmande
Canton Le Val du Dropt
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Lauzun
Maire
Mandat
Émilien Roso
2014-2020
Code postal 47800
Code commune 47005
Démographie
Gentilé Allemanais
Population
municipale
494 hab. (2015 en augmentation de 2,7 % par rapport à 2010)
Densité 77 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 37′ 40″ nord, 0° 17′ 24″ est
Altitude Min. 33 m
Max. 89 m
Superficie 6,4 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte administrative de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Allemans-du-Dropt

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Allemans-du-Dropt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Allemans-du-Dropt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Allemans-du-Dropt
Liens
Site web www.allemansdudropt.com

Allemans-du-Dropt est une commune du Sud-Ouest de la France, située en Lot-et-Garonne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Située dans la Guyenne en Agenais, dans le nord du département de Lot-et-Garonne, à proximité des départements voisins, la Dordogne au nord-est et la Gironde à l'ouest, la commune est traversée par le Dropt, rivière qui arrose et draine sa vallée d'est en ouest, du Périgord à l'Entre-deux-Mers girondin.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Allemans-du-Dropt[1]
Pardaillan
(par un quadripoint)
Moustier
Monteton Allemans-du-Dropt Roumagne
Cambes Puysserampion

Toponymie[modifier | modifier le code]

La commune doit son nom à une tribu germanique d'Alamans qui l'aurait envahi au début du VIe siècle.

En 1896, pour distinguer Allemans de ses nombreux homonymes, la terminaison du-Dropt est ajoutée, par décret, au nom. Le village faillit perdre ce nom lors de la Première Guerre mondiale afin de réprouver la conduite des Allemands.

En occitan, le nom de la commune est Alamans de Dròt.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est situé sur la rive gauche du Dropt, rivière frontalière qui séparait le pays des Nitiobroges de celui des Pétrocoriens.

La date de fondation ne peut en être précisée. Le plus ancien document qui pourrait prouver son existence remonte à l'époque carolingienne, en l'an 817. Dans son pouillé de 1520, Valéri parle d'Allemans le Vieux, ce qui semble déjà, pour cette époque, conférer une certaine ancienneté à ce village.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Robert Polèse    
mars 2008 mars 2014 Jean-Pierre Domec   Médecin
mars 2014 en cours Émilien Roso LR  
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2015, la commune comptait 494 habitants[Note 1], en augmentation de 2,7 % par rapport à 2010 (Lot-et-Garonne : +0,69 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
765491620710731735712717706
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
704690678672664664667628704
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
692675678573556585557565560
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
569537536455455447449477495
2015 - - - - - - - -
494--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Cinéma[modifier | modifier le code]

Plusieurs films et séries ont été tournés dans la commune et en particulier :

  • 2012 : La Dune de Yossi Aviram.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Ancien château : en réalité, il ne reste que l'aile gauche de celui-ci dont le corps principal, parallèle au Dropt, rejoignait le donjon. Il date du XVIIe siècle et les communs, qui longent la rue, du XVIIIe.
La tour du Château faisait partie d'un donjon du XIIe qui en comportait quatre et est inscrite depuis 1984 au titre des monuments historiques[6].
L'église abrite un ensemble de fresques peintes entre le XVe et le XVIe siècle ; celles représentant la Passion du Christ, le Jugement dernier et l'Enfer et qui ont été restaurées, sont classées au titre objet des monuments historiques[8],[9].
  • Halle en bois, dite « halle intérieure », construite au XVe siècle.
  • Halle à 14 piliers en pierre de taille, dite « halle aux prunes », rebâtie en 1856 après un incendie.
  • Pigeonnier sur piliers du XVIIe.
  • Moulin qui existait déjà en 1490 : il s'agit de l'ancienne minoterie Vasseau qui a cessé son activité en 1967.
Wikimedia Commons présente d’autres illustrations sur les fresques de l'église Saint-Eutrope.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Allemans-du-Dropt Blason De gueules à la gerbe de blé d’or accompagnée de trois molettes d’éperons de huit rais du même[10].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le triple parricide d'Allemans-du-Dropt, in Souvenirs de Monsieur de Paris par un de ses Aides n°3, Paris, La Nouvelle Populaire, , 16 p.
  • Schwerer, Alban, Histoire anecdotique d'Allemans-du-Dropt, d'après de nombreux documents inédits, Paris, E. Sansot, , 354 p. (lire en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]