Allard (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Allard
logo de Allard (entreprise)
Allard J2X
illustration de Allard (entreprise)

Création 1936
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Sydney Allard
Siège social Clapham
Direction Roger Allard
Activité Construction automobileVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.allardmotorcompany.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Allard est une marque d'automobile anglaise fondée en 1936 par Sydney Allard dans le but de construire des voitures de sport.

Historique[modifier | modifier le code]

Allard M Coupé Drophead 1948.
Allard Palm Beach MKI 1953.

Cet industriel passionné de voitures qui dessine, construit et pilote ses propres créations est l'un des premiers constructeurs à associer la puissance des américaines à la carrosserie des européennes. C'est en 1946 que la société Allard Motor Co. Ltd est fondée à Clapham, Londres, et que sortent les premières véritables Allard, la K1 à deux places, la L à quatre places et la J1 de compétition dessinée par Godfrey Imhof puis la J2X. Elles sont équipées de moteurs V8 américains Ford, Cadillac ou Chrysler. Une version de la L en coupé décapotable sort en 1947. La production Allard cesse en 1962, mais jusqu'à sa mort en 1966, Sydney Allard conçoit des prototypes et crée même en 1961 le premier dragster anglais.

ALLARD J2X[modifier | modifier le code]

Produite à très peu d'exemplaires (seulement 83) entre 1951 et 1954, elle connut un grand succès aux États-Unis.

Steve McQueen et Carol Shelby l'ont piloté.

La J2X se classa troisième au Mans en 1950 et remporta le rallye Monte-Carlo en 1952[1].

Renouveau de la marque[modifier | modifier le code]

Une nouvelle Allard J2X sera de nouveau produite au Canada sous la direction de Roger Allard.

Esthétiquement, la nouvelle J2X reste très proche du modèle de 1951. Elle possède toujours un V8 américain (5.7 GM de 420 ch), une boîte 5 rapports, quatre freins à disques (ceux de l'arrière étant placés contre le différentiel), des suspensions modernes avec amortisseurs réglables et une carrosserie en aluminium et composites. Côtés performances, la nouvelle Allard J2X n'est pas en reste. En effet, son poids de seulement 975 kg lui permet une accélération de 0 à 100 km/h en 4,6 secondes seulement[1].


Résultats aux 24 heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Écurie Châssis Numéro Catégorie Pilotes Résultats
1950 S. Allard J2 4 5001 à 8000 Sydney Allard

Tom Cole

3e
1951 Allard Motor Ltd J2 1 5001 à 8000 Tom Cole

Sydney Allard

Abandon
2 Peter Reece

Alfred Hitchings

Abandon
1952 S. H. Allard J2X 4 5001 à 8000 Sydney Allard

Jack Fairman

Abandon
5 Frank Curtis

Zora Duntov

Abandon
1953 Allard Motor Co. J2R 4 5001 à 8000 Sydney Allard

Philipp Fothringham Parker

Abandon
5 5001 à 8000 Ray Merrick

Zora Duntov

Abandon

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Allard J2X : Renaissance d'une classique - actualité automobile - Motorlegend », sur motorlegend.com (consulté le ).
  • Encyclopédie des voitures, Edita SA

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]