Allantoïde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'allantoïde ou allantochorion est l'organe fœtal qui, chez les primates, subsiste durant les deux premiers mois de la gestation, mais qui, chez les sauropsidés (reptiles et oiseaux), sert d'appareil respiratoire pour l'embryon et de zone d'élimination des déchets notamment azotés (acide urique). L'allantochorion chez les sauropsidés est collé contre la coquille calcaire et abondamment vascularisé ce qui permet les échanges gazeux à travers la coquille poreuse.

En embryogenèse humaine, l'allantoïde (future vessie) est une évagination de l'entoblaste qui apparaît à J16 à partir du lécithocèle secondaire au niveau du pôle caudal de l'embryon, et qui s'intègre au pédicule embryonnaire. Le mésoblaste extra-embryonnaire environnant présente notamment des cellules volumineuses, au noyau gros, avec un nucléole riche en phosphatase alcaline : les gonocytes primordiaux.

L'allantoïde extra-embryonnaire dégénère et son reliquat fibreux prend le nom d'ouraque . Seul subsiste l'allantoïde intra-embryonnaire qui donnera la vessie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]