Allan Barte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Allan Barte
Allan BARTE.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Allan Barte est un auteur de bande dessinée et illustrateur français né le à Saint-Pierre-lès-Nemours[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1978 à Saint-Pierre-lès-Nemours, Allan Barte grandit dans une famille britto-vietnamienne de six enfants, dont trois adoptés[1]. Ses études supérieures ne sont pas liées au dessin : DEUG de droit, maîtrise de sciences politiques[1] et DESS de communication politique[2]. Il continue cependant pendant ce temps à dessiner.

En 2005, il lance le blog La Vie du Lutin[3], où il raconte la vie d'un garçon de huit ans, Victor, narrée du point de vue de celui-ci, fautes d'orthographes comprises. Ce travail lui vaut en été 2005 des publications dans l'hebdomadaire Spirou[4], puis deux albums en 2006 et 2007 dans la collection « Shampooing » des éditions Delcourt, dirigée par l'un de ses modèles, Lewis Trondheim[1].

En 2014, Gallimard publie Napalm Fever, l'histoire d'André, un journaliste communiste d'origine vietnamienne que le Kremlin envoie en 1967 faire un reportage au sein du Front national de libération du Sud Viêt Nam[5]. La même année, il lance le blog Petit Illustré des gros clichés d'Hollywood où il illustre différents clichés du cinéma américain grand public[6] ; le blog est repris en album par Jungle l'année suivante. L'année suivante, Vraoum ! publie Allan Barte contre les zombies, récit autofictionnel où l'auteur se retrouve confronté à des zombies[2].

Allan Barte contribue à la relance de Tchô sous la forme de SuperTchô en 2018 où il publie Kaïju Academy avec Marc Lataste. Ce SuperTchô relance également la publication en format périodique de Titeuf de Zep, Lou ! de Julien Neel, Capitaine Biceps de Tébo & Zep, Les Womoks de Boulet et Reno et Mamette de Nob.

Il diffuse sur les réseaux sociaux des dessins consacrés à l'actualité[7],[8],[9]. Ces publications sont éditées avec des originaux par la jeune maison d'éditions Ant Editions[10], via un crowdfunding particulièrement suivi, en recueil intitulé Vivre en Macronie, dont les deux premiers tomes sont publiés 2019[11]. Le troisième tome est publié en juillet 2020.

Livres[modifier | modifier le code]

Sauf précision, ces ouvrages sont des bandes dessinées.

  1. Le Journal du lutin, 2006 (ISBN 2756001392).
  2. La Meilleure Bédé du monde, 2007 (ISBN 9782756008745). Prix Bull'gomme 53 2009.
  1. Les premiers de cordée - -, 2019 (ISBN 9782956674405).
  2. Qu'ils viennent me chercher - -, 2019 (ISBN 9782956674412).
  3. Essayez la dictature et vous verrez ! - -, juillet 2020 (ISBN 9782956674429).


Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Bédéthèque.
  2. a et b « Qui est Allan Barte ? », sur Bibliothèque départementale de la Mayenne, .
  3. a et b « La Vie du lutin », 2005-2008.
  4. « Allan Barte dans Spirou », sur bdoubliees.com (consulté le 31 mai 2017).
  5. « Ouvert la nuit : Allan Barte + Malouma », sur France Inter, .
  6. a et b « Petit Dictionnaire des clichés hollywoodiens », 2014-2016.
  7. France Pincé pour ses homards, de Rugy est la risée de la Toile, lematin.ch, 11 juillet 2019, par Michel Pralong
  8. EN IMAGES. Des caricatures critiquent l'afflux de dons pour Notre-Dame, lexpress.fr, 18 avril 2019
  9. tweets les plus drôles sur la lettre d'Emmanuel Macron, lebonbon.fr, 14 janvier 2019, par Morgane Espagnet
  10. Ant Éditions : vers un système éditorial plus juste et plus éthique, positivr.fr, 2 septembre 2019, par Sarah Vidal
  11. en Vivre en Macronie – Année 1 : Les Premiers de cordée – Par Allan Barte – Ant éditions. Un recueil engagé, actuabd.com, par Jérôme Blachon
  12. « Lauréat de l'édition 2009 », sur Bibliothèque départementale de la Mayenne, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]