All Through the Night

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
All Through the Night
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de All Through the Night présent sur la pochette du single
Single de Cyndi Lauper
extrait de l'album She's So Unusual
Face A All Through the Night
Face B Witness
Sortie
Enregistré 1983
Record Plant Studios[1]
(New York City, New York)
Durée 4:29 (Édition Single)
4:33 (Version album)
Genre Pop
Format Disque vinyle
Auteur Jules Shear
Producteur Rick Chertoff
Label Epic Records

Singles de Cyndi Lauper

Pistes de She's So Unusual

All Through the Night est une chanson écrite et originalement enregistrée en 1983 par le chanteur et compositeur américain Jules Shear, principalement connue pour sa version interprétée par la chanteuse américaine Cyndi Lauper et sortie en single le . Le titre interprété par Lauper est enregistré en 1983 et constitue le 4e single issu du premier album de l'artiste She's So Unusual. Shear écrit pour son album Watch Dog la chanson dans un style folk. Après que The Cars ont enregistré leur propre version, qui n'apparaitra sur aucun de leurs albums, Lauper décide de reprendre le titre de Shear. Bien qu'elle ait prévu initialement de réaliser une reprise similaire à la version de Shear, elle en fait finalement une ballade pop.

All Through the Night est le seul single de Lauper sorti dans le monde entier qui ne soit pas accompagnée d'un vidéoclip. Il atteint la 5e place dans le Billboard Hot 100, devenant le quatrième top 5 de Lauper aux États-Unis. La chanson reçoit principalement de bonnes critiques. Une version acoustique est interprétée par Lauper dans son album The Body Acoustic, sorti en 2005. Dans cette version, le chanteur de reggae Shaggy assure les chœurs.

Écriture et développement[modifier | modifier le code]

La chanson est écrite par l'auteur-compositeur et chanteur américain Jules Shear alors qu'il est en Angleterre pour accompagner sa femme, la chanteuse américaine Pal Shazar, en tournée avec son groupe Slow Children pour quelques concerts. Lorsque les Slow Children répètent la matinée, Shear compose de son côté des chansons à l'aide d'un magnétophone et d'une guitare dans la maison louée par le groupe. Ce dernier avoue avoir écrit ses chansons rapidement afin de pouvoir passer du temps à Londres[2]. All Through the Night est par la suite incluse dans son premier album, Watch Dog, sorti en 1983[3].

icône vidéo Vidéos externes
Version originale de Jules Shear sur la chaîne YouTube de l'artiste.
Extrait de la session d'enregistrement de Cyndi Lauper sur la chaîne YouTube de l'artiste.

Avant que Lauper ne reprenne la chanson, le groupe The Cars produit une première version qui ne sort pas en single[4]. All though the Night est la première chanson réellement proposée à Lauper par son producteur Rick Chertoff. Selon la chanteuse, le titre sonne comme une chanson des Beatles, mais avec des paroles différentes et trouve ce dernier « génial »[a 1]. La version de Shear est une chanson folk à l'origine, mais Lauper la transforme en ballade pop pour son album, en accentuant fortement le synthétiseur[5],[6]. Lauper voulait, selon elle, que la chanson soit comme la version de Shear, avec un son un peu plus acoustique. Toutefois, elle change d'avis et décide de chanter le titre comme elle le sent[7]. Des difficultés sont rencontrées durant l'enregistrement, en effet, un problème sur la bande magnétique provoque un bruit sourd, ce qui pousse la chanteuse à réessayer de chanter le premier vers, comme le titre de la chanson l'indique, toute la nuit[a 1]. Contrairement aux autres singles de son album, celui-ci n'est pas accompagné d'un vidéoclip.

Sur la reprise de Lauper, Shear évoquera plus tard dans une interview : « c'est comme un gros bonus. Cyndi Lauper fait une chanson (All Through the Night) venant d'un de mes albums solo. Je me disais juste : « Personne ne va vraiment écouter cela ». Et puis elle le fait, et cela devient un top 5[8] ». « Je suis juste ravi que les gens connaissent ce genre de chansons, vraiment. Je pense qu'elles sont vraiment bonnes. Le seul problème, c'est que les gens ne savent pas que c'est moi qui les ai écrites. Je les joue et ils pensent : « Mon Dieu, il joue cette chanson de Cyndi Lauper »[9] ».

Structure musicale et paroles[modifier | modifier le code]

icône vidéo Vidéo externe
Version d'All Through the Night issue de l'album sur la chaîne YouTube de l'artiste.

Lauper chante All Through the Night dans la tonalité de La bémol majeur[10]. La chanson se situe dans une signature rythmique commune 4/4 et a un tempo de 120 pulsations par minute[10]. La gamme vocale de Lauper s'étend sur une octave et demie entre les notes Sol3 et Do5. Le refrain est involontairement modifié par Lauper par rapport à la version originale : elle confond l'harmonique vocale supérieure et la voix principale, et chante une octave au-dessus de la version de Shear[7]. Du côté des paroles, All Through the Night aborde le concept de jouer sur la corde sensible de l'amour, tout comme le single précédent de Lauper : Time After Time[11].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques de la presse[modifier | modifier le code]

Lauper interprétant la chanson au Summer Concert à Londres.

La réception de la chanson est généralement positive. Don McLeese de Chicago Sun-Times dit que la chanson est celle qui « a montre son impressionnante tessiture sous son meilleur angle »[12]. The Philadelphia Inquirer dit qu'elle a une « voix puissante » dans la chanson[13]. Cependant, un autre critique de The Philadelphia Inquirer dit que la chanson « est une version pas terrible de la chanson terrible de Jules Shear »[14]. Richard Harrington de The Washington Post pense qu'il s'agit de sa chanson la plus réfléchie[15]. Kevin East de Sensible Sound dit que la chanson est « un air puissant et mélancolique[16] ». Leslie Gray Streeter de The Palm Beach Pot dit que la chanson est « adorable » et « délicate[17] ». Même Shear lui-même est fan de la version de Lauper et commente : « Le truc de Cyndi Lauper où elle fait All Through the Night, c'est génial, parce qu'elle l'a fait si différemment de moi. J'ai aussi aimé ça. »[18] Toutefois, le St. Petersburg Times n'aime pas la chanson, disant qu'elle était une « chanson enduite de banalité » pour l'album[19].

Stephen Thomas Erlewine d'AllMusic dit d'All Through the Night qu'elle fait partie de ce qu'il appelle le meilleur côté de l'album[20]. Il ajoute également que ce côté est « si fort qu'elle rend les pistes restantes – toutes agréables, mais plutôt prosaïques – charmantes par leurs associations avec des chansons si brillamment vivantes », et aussi que c'était « étonnant de cohérence[20] ». Kurt Loder de Rolling Stone dit que Lauper « fait une interprétation presque de bon goût » de la chanson[21]. Sal Cinquemani de Slant Magazine pense que la chanson émerge comme l'un des « plus grands chefs-d'œuvre pop des années 1980[22] ».

La chanson est plus tard ré-enregistrée par Lauper, pour son album The Body Acoustic, dans lequel elle enregistre des versions acoustiques de ses chansons favorites. Cette version inclut des chœurs chantés par le chanteur de reggae Shaggy. Charles Andrews d'Audio/Video Revolution dit que : « cette guitare acoustique jouant doucement All Through the Night et puis - whoa ! - qui fait ce toasting ? C'est Shaggy, qui va et vient avec ses propres rafales lyriques, balancées de façon si inspirée que ça retourne complètement la ballade romantique[23] ». La chanson est aussi l'une de ses plus populaires dans ses concerts[24].

Performance commerciale[modifier | modifier le code]

All Through the Night sort aux États-Unis en . Elle débute dans le Billboard Hot 100 à la 49e place[25], et atteint la cinquième position au bout de dix semaines[26], devenant le quatrième top 5 consécutif de Lauper aux États-Unis[27], ce qui fait de la chanteuse la première artiste féminine à avoir 4 singles issus d'un même album à rentrer dans le top 5 du classement et aussi la première artiste féminine à placer 4 singles d'un premier album dans le top 10 de ce dernier[28],[29]. La chanson a du succès dans d'autres classements : elle reste quatrième rang du Adult Contemporary pendant trois semaines[30] et atteint la 38e position du Mainstream Rock Chart[31]. Au Canada, le single entre dans le classement RPM à la 89e place le [32], puis monte jusqu'à la septième place le [33] et passera au total 17 semaines dans le classement[34]. Le single termine 75e à la fin de l'année[35] et est certifié disque d'or par la Canadian Recording Industry Association (CRIA) en [36].

Au Royaume-Uni, la chanson ne rencontre pas le même succès que ses singles précédents. Elle démarre à la 82e position d'UK Singles Chart en , puis atteint le 64e rang, restant ainsi dans le classement pendant six semaines[37]. Le single réalise aussi une bonne performance à travers l'Europe, atteignant la seizième place en Suisse[38] et la 35e en Allemagne[39]. Elle a plus de succès en Autriche où elle arrive en cinquième position, devenant le quatrième top 5 de Lauper[40]. Elle se classe un peu mieux en Océanie où elle arrive au 17e rang en Australie[41] et au 19e en Nouvelle-Zélande[42].

Reprises et usages médiatiques[modifier | modifier le code]

Quelques artistes se réapproprient All Through the Night. Marie Fredriksson, la chanteuse principale du groupe Roxette, enregistre une version en suédois pour son premier album solo en 1984 sous le titre Natt efter natt[43]. La chanteuse grecque Nana Mouskouri réalise plusieurs reprises de la chanson dans différentes langues : en allemand avec Träume der Nacht, en anglais et en français avec Toute la nuit[44],[45]. En 2005, Tori Amos inclut une reprise du titre parmi les 108 pistes de l'album The Original Bootlegs[46].

En 2017, la chanson est reprise dans le premier épisode de la série télévisée Riverdale par les actrices Ashleigh Murray, Asha Bromfield et Hayley Law[47].

Versions[modifier | modifier le code]

7" Single (Portrait 37-04639)[38]
No Titre Durée
1. All Through the Night 4:29
2. Witness 3:38
7" Single japonais (Portrait 07•5P-312)[48]
No Titre Durée
1. All Through the Night -
2. He's So Unusual -
3. Yeah Yeah -

Crédits[modifier | modifier le code]

  • Cyndi Lauper - chant
  • Jules Shear - auteur
  • Rick Chertoff - producteur
  • Lennie Petze - producteur exécutif
  • Caroline Greyshock - photographie
  • Janet Perr - design/artwork

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1984) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[39] 35
Drapeau de l'Australie Australie(ARIA)[41] 17
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[40] 5
Drapeau du Canada Canada (RPM Singles Chart)[33] 7
Drapeau des États-Unis États-Unis (Adult Contemporary)[30] 4
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[26] 5
Drapeau des États-Unis États-Unis (Mainstream Rock Tracks)[31] 38
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[42] 19
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[37] 64
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[38] 16

Classement annuel[modifier | modifier le code]

Classement (1984) Position
Drapeau du Canada Canada (RPM Singles Chart)[49] 75

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Ventes
Drapeau du Canada Canada (Music Canada) Disque d'or Or[36] + 50 000

Compléments[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques

  1. a et b Cyndi Lauper 2012, Chapitre 6

Autres références

  1. (en) « Cyndi Lauper - She's So Unusual Images », sur Discogs (consulté le 24 octobre 2016).
  2. (en) Bruce Pollock, « Jules Shear - "All Through the Night" », sur Songfacts, (consulté le 8 novembre 2015)
  3. (en) Mark Jenkins, « The Singing Songwriters;Ben Vaughn and Jules Shear, In Their Own Voices », sur The Washington Post, (consulté le 16 juillet 2010)
  4. (en) Frank Spotnitz, « The Revved Up Cars Take Separate Detours », sur Chicago Tribune, (consulté le 16 juillet 2010)
  5. (en) Mike Boehm, « Shear, Stekol: Playing for Weeps at the Coach House », sur Los Angeles Times, (consulté le 16 juillet 2010)
  6. (en) Misha Davenport, « Lauper shows a more mature side -- but she still just wants to have fun », sur Chicago Sun-Times, (consulté le 16 juillet 2010)
  7. a et b (en) « The Howard Stern Show: Interview with Cyndi Lauper », The Howard Stern Show,‎
  8. (en) Chris Heim, « A Hit For Others, Shear Looks Out For No. 1 », sur Chicago Tribune, (consulté le 16 juillet 2010)
  9. (en) « Jules Shear Wrote the Songs », sur Akron Beacon Journal (consulté le 16 juillet 2010)
  10. a et b (en) « Digital Sheet Music: All Through the Night », sur Musicnotes (consulté le 16 juillet 2010)
  11. (en) « 70 », Billboard, vol. 96, no 38,‎ , p. 128 (ISSN 0006-2510)
  12. (en) Don McLeese, « It's a cold night for Cyndi Lauper », sur Cicago Sun-Times, (consulté le 16 juillet 2010)
  13. (en) « Hearing Lauper at Spectrum », sur The Philadelphia Inquirer (consulté le 16 juillet 2010)
  14. (en) « Emmy Lou Harris' Latest », sur Philadelphia Inquirer (consulté le 16 juillet 2010)
  15. (en) Richard Harrington, « Lauper's Blurry New Colors ;The Singer's Paris Concert on HBO », sur The Washington Post, (consulté le 16 juillet 2010)
  16. (en) Kevin East, « Carousel Corner », sur Sensible Sound, (consulté le 16 juillet 2010)
  17. (en) Leslie Gray Streeter, « Lauper Shows True Colors, All Through the Boca Night », sur The Palm Beach Post, (consulté le 16 juillet 2010)
  18. (en) « Growth to AAA Radio Helps 'Unplugged' Jules Shear Get Connected », sur The News Tribune (consulté le 16 juillet 2010)
  19. (en) « Cyndi Lauper's Voice Upstages the Gimmicks », sur St. Petersburg Times (consulté le 16 juillet 2010)
  20. a et b (en) Stephen Thomas Erlewine, « She's So Unusual > Overview », sur AllMusic (consulté le 17 juillet 2010)
  21. (en) Kurt Loder, « She's So Unusual : Cyndi Lauper : Review : Rolling Stone », Rolling Stone,‎
  22. (en) Sal Cinquemani, « Slant Magazine Music Review: Cyndi Lauper: She's So Unusual », sur Slant Magazine, (consulté le 17 juillet 2010)
  23. (en) Charles Andrews, « Cyndi Lauper - The Body Acoustic », sur AVRev.com, (consulté le 17 juillet 2010)
  24. (en) « The Singing Songwriters;Ben Vaughn and Jules Shear, In Their Own Voices », sur The Miami Herald (consulté le 17 juillet 2010)
  25. (en) « Hot 100: Week of October 06, 1984 - All Through the Night », sur Billboard (consulté le 17 juillet 2010)
  26. a et b (en) Cyndi Lauper - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media. Consulté le 3 novembre 2016.
  27. (en) « Artist Chart History - Cyndi Lauper », sur Billboard (consulté le 17 juillet 2010)
  28. (en) Craig Marks, « Cyndi Lauper on Her Iconic 'She's So Unusual' Album: The Songs 'Were About Empowering All Us Freaks' », Billboard,‎ (lire en ligne).
  29. (en) Gary Trust, « Ke$ha 'Takes Off' with Fourth Top 10 from Debut Album », Billboard,‎ (lire en ligne).
  30. a et b (en) Madonna - Chart history – Billboard. Billboard Adult Contemporary. Prometheus Global Media. Consulté le 3 novembre 2016.
  31. a et b (en) Madonna - Chart history – Billboard. Billboard Mainstream Rock Tracks. Prometheus Global Media. Consulté le 3 novembre 2016.
  32. (en) « Top Singles - Volume 41, No. 7, October 20 1984 », sur RPM (consulté le 17 juillet 2010)
  33. a et b (en) « Top Singles - Volume 41, No. 15, December 15 1984 », sur RPM (consulté le 17 juillet 2010)
  34. (en) « Top Singles - Volume 41, No. 26, March 09 1985 », sur RPM (consulté le 17 juillet 2010)
  35. (en) « Top Singles of 1984 », sur RPM (consulté le 17 juillet 2010)
  36. a et b (en) « Canadian Recording Industry Association (CRIA) - Certifications », sur Canadian Recording Industry Association (consulté le 17 juillet 2010)
  37. a et b (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 3 novembre 2016.
  38. a b et c (en) Swisscharts.com – Cyndi Lauper – All through the Night. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 3 novembre 2016.
  39. a et b (de) Charts.de – Cyndi Lauper - All through the Night. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 3 novembre 2016.
  40. a et b (de) Austrian-charts.com – Cyndi Lauper – All through the Night. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 3 novembre 2016.
  41. a et b (en) David Kent, Australian Chart Book 1970-1992, (ISBN 0-646-11917-6)
  42. a et b (en) Charts.org.nz – Cyndi Lauper – All through the Night. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 3 novembre 2016.
  43. (en) « There Was a Banquet of Believers When We Walked Into the Room - Marie Fredriksson: Het Vind », sur Furia.com (consulté le 17 juillet 2010)
  44. (en) « Nana Mouskouri – Träume Der Nacht Images », sur Discogs (consulté le 13 novembre 2016).
  45. (en) « Nana Mouskouri – Ma Verite Images », sur Discogs (consulté le 13 novembre 2016).
  46. (en) « The Original Bootlegs > Overview », sur Allmusic (consulté le 17 juillet 2010)
  47. https://itunes.apple.com/fr/album/riverdale-season-1-original-television-soundtrack/1234693908
  48. « Cyndi Lauper = シンディ・ローパー* - All Through The Night = オール・スルー・ザ・ナイト Images », sur Discogs (consulté le 4 novembre 2016).
  49. (en) « Top 100 Singles of 1984 », RPM (consulté le 23 octobre 2016).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Cydni Lauper, Cyndi Lauper: A Memoir, Simon and Schuster, , 352 p. (ISBN 978-14-71114-27-4). 

Liens externes[modifier | modifier le code]