All Inclusive (film, 2019)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
All Inclusive
Réalisation Fabien Onteniente
Scénario Franck Dubosc
Fabien Onteniente
Guy Laurent
Acteurs principaux
Sociétés de production Curiosa Films
Warner Bros
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie
Durée 92 minutes
Sortie 2019


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

All Inclusive (prononcé en anglais : /ɔːl ɪnˈkluːsɪv/) est une comédie française réalisée par Fabien Onteniente, sortie en 2019.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Gagnant d'un concours organisé par le site LDLC.com[1] et après s'être fait larguer par sa petite amie à l'aéroport, Bruno part seul en Guadeloupe dans un club All Inclusive, le Club Caraibes Princess. Arrivé sur place il découvre qu'il va être obligé de partager sa chambre d'hôtel avec un célibataire endurci et un poil possessif, Jean-Paul Cisse. Les deux compères vont, au cours de leurs vacances, rencontrer une bande de personnages hauts en couleur. Ils font ainsi la rencontre de Lulu, une retraitée qui n'a pas froid aux yeux, Édouard Laurent, qui dirige le club et enfin un trio d'amies venues célébrer le divorce de l'une d’entre elles.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage commence le à l'aéroport de Paris-Orly pour tourner les scènes d'ouverture et de fermeture du film. Ensuite, l'équipe part pour la Guadeloupe pour deux mois de tournage. Le tournage a eu lieu en partie à au club Pierre et Vacances[Où ?], et certaines scènes ont été tournées au Club Med de la Caravelle (Sainte-Anne).

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

All Inclusive
Score cumulé
SiteNote
Allociné1.5 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
CNews4.0 étoiles sur 5
Télérama1.0 étoiles sur 5
Le Figaro1.0 étoiles sur 5
Le Parisien1.0 étoiles sur 5
Première1.0 étoiles sur 5

Le film reçoit un accueil critique extrêmement froid. Le site Allociné propose une moyenne de 1,5/5 à partir de 10 critiques de presse. Sur SensCritique, il obtient une moyenne de 2,6/10 à partir de plus de 1 200 avis du public.

Excepté CNews, dont la rédaction relève que « Deux ex-Bronzés au casting » qui vaut au film d'être « un divertissement populaire dans la même veine que Disco »[2], la majorité des critiques sont négatives.

Pour Hélène Marzolf de Télérama, All Inclusive est dénué de toute finesse : « gros cliché sur les Antilles, jeux de mots de niveau blagues Carambar, gags sur des cendres funéraires roulées et fumées dans des cigarettes qui font rire [...], embrouilles pour savoir qui a pété dans la piscine... »[3]. Sophie Benamon de Première résume le long-métrage en mentionnant un « scénario bâclé, dialogues pas travaillés, comédiens en surjeu, image mal léchée, ce All Inclusive a tout compris »[4]. La journaliste souligne la présence de Josiane Balasko et Thierry Lhermitte, acteurs des Bronzés, « qui retrouvent leurs habitudes mais tout sonne faux ».

Sous la plume de Benjamin Puech, Le Figaro estime que « Dès les files d'enregistrement de l'aéroport de Roissy, on comprend que le film de Fabien Onteniente ne volera pas très haut. Dans l'atmosphère faussement tropicale du club de vacances, les grimaces de François-Xavier Demaison laissent perplexe »[5]. Catherine Balle pour Le Parisien parle de la performance de Franck Dubosc en expliquant que l'on « frôle l'indigestion - ou l'insolation - à force de voir l'acteur, cramé aux UV, surjouer de bout en bout »[6].

Box-office[modifier | modifier le code]

Lors de son premier jour d'exploitation, le film réalise une modeste performance de 67 282 entrées malgré une présence dans 621 salles. À la fin de la première semaine à l'affiche, All Inclusive cumule 407 344 entrées.

Finalement, après sept semaines d'exploitation, le film comptabilise seulement 814 207 entrées et près de 5,8 millions d'euros de recettes pour un budget de production avoisinant 15,4 millions d'euros. Ce résultat au box-office ne permet pas de couvrir l'ensemble des frais liés à la production du long-métrage.

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 814 207 entrées[7] 7

Monde Total mondial 6 468 337 $ - -

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Warner Bros France, All Inclusive - Bande Annonce Officielle sur Youtube. Consulté le 29 Janvier 2019.
  2. Par Catherine BalleLe 18 juin 2019 à 22h41, « Des «Beaux-parents» un peu lourds, mais rigolos », sur leparisien.fr, (consulté le 3 juillet 2019)
  3. « “All inclusive” : un navet avec la finesse d’un brontosaure en tutu », Télérama.fr, 13 février 2019.
  4. « All Inclusive ou le naufrage du duo Fabien Onteniente/Franck Dubosc », Première.fr, 13 février 2019.
  5. « All Inclusive : rires non compris pour la comédie avec Franck Dubosc », Le Figaro.fr, 13 février 2019.
  6. « «All Inclusive» : une comédie qui ne fait pas vraiment dans la dentelle », Le Parisien.fr, 12 février 2019.
  7. « All Inclusive », sur JPbox-office.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]