Alki Zei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alki Zei
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Site web
Œuvres réputées
Le Tigre dans la vitrine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alki Zei (Άλκη Ζέη, née en 1925 à Athènes) est une romancière grecque, auteure de littérature d'enfance et de jeunesse.

Alki Zei étudie la philosophie à l'université d'Athènes, puis le théâtre à l'Odeion d'Athènes, et l'écriture de scénario à l'institut de cinéma de Moscou. De 1954 à 1964 elle vit en Union soviétique comme réfugiée politique. Elle revient en Grèce mais quitte à nouveau le pays quand la junte prend le pouvoir en 1967, partant vivre à Paris.

Son premier roman, Le Tigre dans la vitrine est semi-autobiographique et s'inspire de sa jeunesse à Samos.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Tigre dans la vitrine (Το Καπλάνι της Βιτρίνας, 1963)
  • La Guerre de Petros (Ο μεγάλος περίπατος του Πέτρου, 1971)
  • Oncle Platon (Ο θείος Πλάτων, 1975)
  • Un dimanche d'avril (Μια Κυριακή του Απρίλη, 1978)
  • L'Ombrelle mauve (Η μωβ ομπρέλα, 1989)
  • Le Grand Écart
  • Grand-Père menteur (Ό Ψεύτης Παππούς, 1992)

Prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]