Alix d'Anethan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alix D'Anethan
Titre de noblesse
Baronne
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Maîtres
Archives conservées par

Alix Apolline Louise d'Anethan, née à Bruxelles le et morte à Paris le , est une peintre belge[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille du baron Henri-Auguste d'Anethan et de Louise Sylvie Artain de Saint-Martin, elle nait à Bruxelles. Elle est liée au peintre Louis Artan. Alix d'Anethan déménage à Paris, où elle vit chez un oncle. Elle étudie avec les peintres Alfred Stevens, Émile Wauters et Pierre Puvis de Chavannes. Elle peint un certain nombre de peintures murales remarquables, dont une pour la chapelle de l'hôpital Cochin à Paris et trois pour une église à Boffres. Elle participe à des expositions à Bruxelles, Anvers et Paris[1]. Elle fait partie d'un groupe de femmes peintres bruxelloises connu sous le nom de Cercle des femmes peintres[2].

Elle meurt à Paris à l'âge de 72 ans[1].

Son travail fait partie des collections des musées de Tournai, Bruxelles, Gand et Anvers, ainsi qu'à la mairie de Bruges[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Eliane Gubin, Dictionnaire des femmes belges : XIXe et XXe siècles, Bruxelles, Ed. Racine, , 132–33 p. (ISBN 2-87386-434-6, lire en ligne)
  2. « Femmes artistes », Sextant, Groupe interdisciplinaire d’Etudes sur les femmes de l’Université libre de Bruxelles, vol. 12,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]