Alison Goodman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goodman.
Alison Goodman
Description de l'image Alison goodman.jpg.
Alias
Alison Goodman
Naissance (52 ans)
Melbourne, Victoria, Drapeau de l'Australie Australie
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais australien
Genres

Œuvres principales

  • Série Eona
  • Série Lady Helen

Alison Goodman, née le à Melbourne, est une romancière et nouvelliste australienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alison Goodman vit à Melbourne avec sa famille, Ron son mari et leurs chiens Jack Russel Terrier, Xanderpup et Spikeyboy.
Elle a obtenu en 1999 une bourse d'écriture par l'université de Melbourne. Elle possède un Master ès Arts obtenu à l'institut royal de technologie de Melbourne et anime les ateliers d'écriture avec des étudiants.

Son premier roman, Singing the Dogstar Blues (publié en Australie en 1998) par la suite sorti dans plusieurs pays. Le roman a gagné le prix Aurealis pour le meilleur roman jeune-adulte et plusieurs autres prix.

En juillet 2007, son roman policier Killing the Rabbit a été publié aux États-Unis et récompensé par le Davitt Award.

Son premier livre fantastique, Eon et le Douzième Dragon a été publié en Australie et aux États-Unis en 2008. Il est sorti en Australie sous le titre The Two Pearls of Wisdom et aux États-Unis sous le titre Eon: Dragoneye Reborn. Il a par la suite été vendu dans 13 pays et traduit dans 10 langues. Le roman a gagné en 2008 le prix Aurealis pour le meilleur roman de fantastique.

Alison Goodman a aussi écrit des histoires courtes pour plusieurs anthologies.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Série Eona[modifier | modifier le code]

  1. Eon et le Douzième Dragon, La Table Ronde, 2009 ((en) The Two Pearls of Wisdom, 2008)
  2. Eona et le Collier des dieux, Gallimard Jeunesse, 2011 ((en) The Necklace of Gods, 2011)

Série Lady Helen[modifier | modifier le code]

  1. Le Club des mauvais jours, Gallimard Jeunesse, 2016 ((en) The Dark Days Club, 2016) raconte l'histoire d'une jeune anglaise de dix-huit ans, Helen, qui a été adoptée par son oncle et sa tante, et qui étant majeure devient une lady, Lady Helen. Lors de sa présentation à la cour, se fait voler une miniature de sa mère Lady Catherine par un homme de sa famille à la réputation douteuse pour être soupçonné d'avoir tué sa femme Lady Elise, Lord Carlston. Celui-ci lui apprend qu'elle est en fait une Vigilante, comme lui, et que les gens comme eux ne sont que huit dans le monde. Leurs sens sont très développés et ils sont terriblement rapides, forts et agiles. Leur mission est de combattre des créatures, les Abuseurs, qui infiltrent toutes les couches de la société, pouvant tout autant être votre servante que le seigneur de la province voisine. On ne sait pas exactement d'où viennent les Abuseurs, ils ne le savent d'ailleurs pas eux-mêmes. Ce sont en quelque sorte des âmes qui se sont infiltrées dans le corps d'un humain il y a des décennies, et qui ne peuvent, pour survivre, que détruire l'âme de leur propre progéniture humaine pour s'emparer de leur corps lorsque celui qu'ils détiennent meurent. Il est possible de sauver l'âme d'un enfant avant la mort de leur géniteur Abuseur (on appelle cela un Réveil), mais cela nécessite de lui enlever les ténèbres de l'âme pour la stocker dans sa propre âme, ce qui à la longue rend fou. Lorsqu'un Abuseur n'a aucun enfant, il meurt véritablement en s'enflammant de l'intérieur. On appelle cela la mors ultima-la mort ultime. Les Amuseurs sont répartis sur Terre sur des millions de personne pour un seul pays, ce qui est un nombre terrible pour les Vigilants qui ne sont que huit dans le monde entier. Lady Helen accepte sa tâche, et Lord Carlston devient son instructeur. Elle apprend également que sa mère était elle aussi une Vigilante, et qu'elle est par conséquent une héritière directe qui possède des pouvoirs exceptionnels et qui est le signal de l'arrivée d'un Abuseur Suprême, c'est-à-dire un être de guerre et de sang qui ne vit que pour dominer et tuer. Un jour, elle reçoit une lettre que sa mère lui a écrit dix ans auparavant, qui explique que Benchley (son instructeur, qui était aussi l'instructeur de Lord Carlston) a supprimé ses ténèbres accumulés lors des Réveils en les déversants dans l'âme de Lady Catherine, et qu'il fera sans doute la même chose à Helen. Sa mère ne l'a pas supporté et s'enfonce petit à petit dans la folie. Mais avant, elle a créé un Colligat (sa miniature) qui permet à Helen de détruire ses pouvoirs de Vigilante afin de préserver son âme. Celle-ci décide de le faire avec l'aide de sa femme de chambre, Darby, avec qui elle partage une véritable amitié. Mais lorsqu'elle s'y apprête, son valet de pied Phillip, qui se révèle être un Abuseur au service de l'Abuseur Suprême, l'en empêche et vole le Colligat, tuant au passage Benchley ainsi que deux servantes et manquant de tuer également Lord Carlston qui est sauvé miraculeusement par Helen. Son oncle, furieux de la trouver avec lui par terre, la traitant de prostituée, la chasse de la maison, et elle part vivre avec Lord Hammond et Lady Margaret, des jumeaux, des amis à elle.
  2. Le Pacte des mauvais jours, Gallimard Jeunesse, 2017 ((en) The Dark Days Pact, 2017)

Romans indépendants[modifier | modifier le code]

  • (en) Singing the Dogstar Blues, 1998
  • (en) Killing the Rabbit, 2007

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • (en) One Last Zoom at the Buzz Bar, 1994
    Dans The Patternmaker: Nine Science Fiction Stories
  • (en) Dead Spyders, 1997
    Dans Eidolon #24
  • (en) The Real Thing, 2006
    Dans Firebirds Rising: An Original Anthology of Science Fiction and Fantasy

Liens externes[modifier | modifier le code]