Alison Doody

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Doody.
Alison Doody
Description de l'image Alison Doody 2.jpg.
Nom de naissance Alison Doody
Naissance (52 ans)
Dublin
Nationalité Drapeau de l'Irlande Irlandaise
Profession Actrice

Alison Doody est une actrice irlandaise née le à Dublin. Elle est principalement connue pour avoir joué le rôle d'Elsa Schneider dans Indiana Jones et la Dernière Croisade et pour sa participation à la mini-série Allan Quatermain et la Pierre des ancêtres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Alison Doody est la benjamine d'une famille de trois enfants. Sa mère, Jeanne, était esthéticienne tandis que son père, Patrick, travaillait dans l'immobilier et l'élevage. Elle a étudié à la Mount Anville Secondary School (en) de Dublin.

Débuts[modifier | modifier le code]

Repérée par un photographe, elle devient mannequin et participe également à plusieurs spots publicitaires, notamment pour Dr Pepper. En 1984, elle attire l'attention d'un directeur de casting et décroche son premier rôle, celui de Jenny Flex dans Dangereusement vôtre. Âgée de 19 ans au moment du tournage, elle devient et demeure la plus jeune James Bond girl de la saga. Peu après, elle est citée parmi les 12 « talents à suivre de 1986 »[1].

En 1987, Alison Doody obtient un rôle non parlant dans The Secret Garden (en), adaptation télévisée avec Derek Jacobi du roman Le Jardin secret de Frances Hodgson Burnett. Elle interprète également une tueuse de l'IRA dans L'Irlandais, face à Mickey Rourke, Alan Bates, Bob Hoskins et Liam Neeson. L'année suivante, elle partage l'affiche du thriller Taffin (en) avec Pierce Brosnan et participe à un épisode de la série Monstres et Merveilles, créée par Jim Henson, aux côtés de John Hurt, Dawn French et Jennifer Saunders.

La consécration[modifier | modifier le code]

En 1989, alors qu'elle n'a que 23 ans, Steven Spielberg lui offre le premier rôle féminin d'Indiana Jones et la Dernière Croisade où elle vampe à la fois Harrison Ford et Sean Connery. Son rôle ambigu et sa beauté froide rappelant celle de Tippi Hedren participent au succès du film et Alison Doody fait alors la une de nombreux magazines dont Marie-France et Harpers & Queen, édition britannique de Harper's Bazaar.

Steven Spielberg dira d'elle : « Alfred Hitchcock, fasciné par les blondes à la beauté classique et dont l'apparence glacée recèle des torrents de passion, aurait consacré des films entiers à Alison Doody. »

L'après Indiana[modifier | modifier le code]

Entre 1990 et 1994, Alison Doody participe à diverses séries télévisées et téléfilms en Grande-Bretagne, notamment dans Selling Hitler (en) avec Jonathan Pryce et Duel of Hearts (en) avec Geraldine Chaplin et Michael York. Ayant déménagé à Hollywood, elle est choisie en remplacement de Cybill Shepherd comme égérie pour L'Oréal. Elle apparaît alors dans les téléfilms Les Nouveaux Mousquetaires avec David Hasselhoff et Escale en Enfer avec Jeff Fahey, et interprète la petite amie arriviste de Charlie Sheen dans Les Indians 2.

Fiancée à l'homme d'affaires Gavin O'Reilly (en), elle décide ensuite de revenir en Irlande pour fonder une famille, mettant sa carrière entre parenthèses.

Elle est contactée à la fin des années 1990 par Peter Jackson qui lui offre le rôle d'Éowyn dans Les Deux Tours et Le Retour du roi, deux films de sa trilogie Le Seigneur des anneaux. Enceinte, elle est contrainte de décliner le rôle, qui revient à Miranda Otto.

Depuis 2000[modifier | modifier le code]

En 2003, après une interruption de presque dix ans, Alison Doody revient à l'écran en interprétant son propre rôle lors d'une scène de remise de prix dans Les Acteurs, aux côtés de Michael Caine, Lena Headey, Michael Gambon et Miranda Richardson. L'année suivante, elle décroche le premier rôle, aux côtés de Patrick Swayze, dans la mini-série Allan Quatermain et la Pierre des ancêtres, adaptation du roman Les Mines du roi Salomon de Henry Rider Haggard.

En 2005, elle participe au court-métrage Benjamin's Struggle, sur le thème de l'Holocauste. Elle joue ensuite les guest stars dans des séries britanniques : Meurtres en sommeil en 2007 et The Clinic en 2009.

En octobre 2009, il a été annoncé qu'elle aurait le rôle principal féminin dans le remake de The Asphyx (en), un film d'horreur rétrofuturiste des années 1970, mais le projet est finalement abandonné. En 2011, elle obtient un rôle récurent dans la série britannique Beaver Falls (en) et en 2017 elle joue dans le film dystopique Division 19 (en).

Vie privée[modifier | modifier le code]

Alison Doody est divorcée de l'homme d'affaires Gavin O'Reilly (en) avec lequel elle fut mariée de 1994 à 2006. Ils ont deux enfants.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. World Screen John Willis, vol. 38. 38