Alinto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alinto
Création 04/02/2000
Fondateurs Philippe Gilbert, Alain Nakache
Forme juridique SASU Société par actions simplifiée à associé unique
Slogan Email and more
Siège social Lyon 69002
Direction Alinto Group (holding)

Philippe Gilbert

Activité Programmation informatique

Ape : 6201Z

Produits Messagerie web
Effectif 20 à 49 salariés
SIREN 429 242 738
Site web https://www.alinto.com/

Fonds propres 1 103 900 € au 31/03/2018
Chiffre d'affaires 1 534 400 € au 31/03/2018
Résultat net 13 400 € au 31/03/2018

Alinto (issu de Always in touch, « toujours en contact ») est une entreprise éditeur de logiciel de messagerie unifiée et d'outils collaboratifs créée par Philippe Gilbert. Elle utilise des technologies open source. Les messageries unifiées ont pour but de regrouper la réception et l'envoi de différents types de messages (courriels, SMS, télécopies messages vocaux, etc.) et des outils collaboratifs. Ses produits sont principalement destinés aux professionnels mais elle dispose également d'une messagerie gratuite destinée au grand public.

Histoire[modifier | modifier le code]

Alinto a été créée en 2000 avec l'appui de Hewlett-Packard, le label ANVAR (Agence nationale de valorisation de la recherche) mais également du conseil général du Rhône. La première année l'entreprise réalise un chiffre d'affaires de 180 000 € et en 2002 elle compte dix salariés et deux-cents clients. Peu à peu Alinto développe ses offres et créée des partenariats avec Microsoft, Oceanet Technology ou encore SFR. En 2009, la société se voit décerner le prix spécial de l'innovation Oséo. Elle compte parmi ses clients La Poste, Grand frais, mais également des communes telles que Lausanne, Pau et Blanquefort[Laquelle ?]. L'entreprise est constituée de quatre services : R&D, marketing/commercial, support et exploitation. En 2018, Alinto possède quatre agences en Europe : Lyon (siège social), Paris, Madrid (Espagne) et Cologne (Allemagne). L'entreprise gère plus de 15 000 domaines de messagerie et près de 3 millions d'utilisateurs dans cinq pays (France, Suisse, Allemagne, Espagne, Italie).

Le Alinto, pour développer sa plate-forme cloud de services de messagerie, Alinto lève 2,3 millions d’euros et prends une participation majoritaire dans la société suisse Cleanmail, spécialiste des antispams[1].

En Alinto récupère la carte de revendeurs des solutions de Netmail en rachetant le fonds de commerce d'AM Software. Il se met ainsi en position de répondre aussi à des problématiques d'entreprises hébergeant leurs propres serveurs de mails[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Clément Bohic, « Alinto associe levée de fonds et acquisition pour e-mailer à l'international », sur ITespresso.fr, (consulté le 22 septembre 2019)
  2. « Messagerie : Alinto reprend les actifs du revendeur MA Software - Distributique », sur www.distributique.com (consulté le 22 septembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]