Alim Khan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alim Khan
Prokudin-Gorskii-19.jpg

Alim Khan en 1911. Photo en couleurs de Prokoudine-Gorski

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
KaboulVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Said Mir Muhammad AlimxonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Souverain, homme politiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
'Abd al-Ahad Khan (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Religions
Arme
Grades militaires
Distinctions
Liste détaillée
Chevalier de l'ordre de Saint-Alexandre Nevski (d)
Ordre de Saint-Stanislas de première classe (d)
Ordre de Saint-Vladimir de 2e classe (d)
Ordre de l'Aigle blanc
Ordre de Sainte-Anne de première classe (d)
Ordre de Saint-Alexandre NevskiVoir et modifier les données sur Wikidata

Mohammed Alim Khan (1880-1944) est le dernier émir de la dynastie Manghit de l'émirat de Boukhara, en Asie centrale. Il a été au pouvoir du 3 janvier 1911 au 30 août 1920[1].

Bien que l'émirat de Boukhara ait été un protectorat de la Russie impériale à partir de 1868, l'émir était monarque absolu en son État.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Voix de la Boukharie opprimée, Maisonneuve Frères, Paris, 1929 (éditeur scientifique : Hadji Yousoufbaï Moukimbaï) (OCLC 8969568)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :