Alignements du Moulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alignements du Moulin
Image illustrative de l’article Alignements du Moulin
Les grands menhirs de l'alignement du Moulin (B) en septembre 2018
Présentation
Nom local Alignements de Cojoux
Chronologie entre -4500 et -2500
Type alignement mégalithique
Période Néolithique
Fouille 1978 à 1981
Protection Logo monument historique Classé MH (1978)
Caractéristiques
Matériaux quartz, schiste
Géographie
Coordonnées 47° 45′ 53″ nord, 1° 58′ 28″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Commune Saint-Just]

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Alignements du Moulin

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Alignements du Moulin

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Alignements du Moulin

Les Alignements du Moulin ou Alignements de Cojoux sont trois alignements mégalithiques situés à Saint-Just dans le département français d'Ille-et-Vilaine.


Protection[modifier | modifier le code]

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1978[1].

Description[modifier | modifier le code]

L'ensemble du site s'étend sur plus de 200 m de long et 40 m de large[2],[3]. Il comporte trois alignements (dénommés A, B et C) dont deux grands alignements orientés est-ouest, suivant les solstices d'été, et un troisième perpendiculaire[3]. Les axes des trois alignements se croisent donc au sud-ouest du site[2].

L'alignement C s'étire sur 115 m de long selon une orientation est-sud-est (azimut 105°). Il est composé de 15 blocs de quartz. À une dizaine de mètres plus au sud, l'alignement B mesure 65 m de long selon une orientation est-sud-est (azimut 107°). Il comporte une douzaine de blocs de forme allongée majoritairement en schiste. Il est probable que les alignements B et C étaient plus longs à l'origine[2].

L'alignement A est situé à une centaine de mètres à l'ouest. C'est le plus petit des trois (25 m de long). Son orientation est presque perpendiculaire aux deux autres (azimut 15°). Il comporte cinq blocs de quartz (hauteur 2 m à 3 m pour 1,50 m à 2 m de largeur et d'épaisseur)[2].

Fouilles et datation[modifier | modifier le code]

Charles-Tanguy Le Roux dirigea des fouilles sur le site de 1978 à 1981. Elles permirent de découvrir un menhir détruit et deux coffres funéraires dans l'alignement C et un cairn d'une trentaine de mètres de long (hauteur minimale de 1 m) ainsi qu'un tertre près de l'alignement B. Les mesures du radiocarbone des foyers circulaires de l'alignement B ont permis de les dater de -4730 à -4380[3].

Durant l'Age du bronze, les alignements furent modifiés. Dans l'alignement C, des blocs furent abattus et de petites tombes circulaires individuelles furent construites. Dans l'alignement B, une urne funéraire de 0,55 m de haut, décorée de quatre anses en fer à cheval, fut enterrée. Les charbons qu'elle contenait ont été datés de -2780 à -2180. D'autres poteries, dont des gobelets campaniformes, ont aussi été retrouvées[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]