Aliette de Bodard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bodard.
Aliette de Bodard
Aliette de Bodard IMG 8244 C.JPG
Aliette de Bodard au Finncon (en) 2013 d'Helsinki.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Aliette-Marie-Sophie de Bodard de La Jacopière[1]
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Site web
Distinctions
Prononciation
Œuvres principales
  • Série Chroniques aztèques
  • Série Dominion of the Fallen

Aliette de Bodard, née le à New York, est une autrice française de science-fiction et de fantasy qui, bien que le français soit sa langue maternelle, écrit en anglais[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Aliette de Bodard est issue d'une famille noble originaire d'Anjou. Elle est la fille d'Éric de Bodard de La Jacopière et de Nguyen Thi Phuong Mai. Elle est née aux États-Unis mais a été élevée en France. Elle étudie au lycée Saint-Louis-de-Gonzague de Paris, au lycée français Charles-de-Gaulle de Londres puis entre en classes préparatoires scientifiques au lycée Louis-le-Grand. Elle intègre l'École polytechnique[1],[3] en 2002 et se spécialise dans le traitement de l'image.

En 2015 elle est lauréate à la fois des prix British Science Fiction du meilleur roman et de la meilleure nouvelle, ce qui est sans exemple dans l'histoire de ces prix[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Série Chroniques aztèques[modifier | modifier le code]

  1. D'obsidienne et de sang, Éclipse, 2011 ((en) Servant of the Underworld, 2010)
    Réédité en 2013 aux éditions Panini dans la collection Eclipse
  2. (en) Harbinger of the Storm, 2011
  3. (en) Master of the House of Darts, 2011

Série Dominion of the Fallen[modifier | modifier le code]

  1. La Chute de la maison aux flèches d'argent, Fleuve, 2017 ((en) The House of Shattered Wings, 2015)
  2. L'Ascension de la maison Aubepine, Fleuve, 2018 ((en) The House of Binding Thorns, 2016)
  3. (en) The House of Sundering Flames, 2019

Romans indépendants[modifier | modifier le code]

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • (en) In Morningstar's Shadow, 2015
    Recueil de quatre nouvelles se déroulant dans l'univers de sa série Dominion of the Fallen

Nouvelles traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Chute d'un papillon au point du jour, 2010 ((en) Butterfly, Falling at Dawn, 2008), trad. Camille Thérion
    Publiée dans la revue Galaxies no 10
  • Cœur flétri, 2010 ((en) Blighted Heart, 2009), trad. Florence Dolisi
    Publiée dans la revue Angle mort no 1
  • Quand l'ombre se répand sur la Maison Jaguar, 2011 ((en) The Jaguar House, in Shadow, 2010), trad. Camille Thérion
    Publiée dans la revue Galaxies no 13
  • Mémoires de bronze, de plumes et de sang, 2017 ((en) Memories in Bronze, Feathers, and Blood, 2010)
    Publiée dans Gentlemen mécaniques, anthologie publiée aux éditions de l'instant
  • La Mère de nefs, 2013 ((en) The Shipmaker, 2010), trad. Nathalie Barneixn
    Publiée dans la revue Orbs, l'autre planète no 0
  • Vaisseau-sœur, 2013 ((en) Ship's Brother, 2012), trad. Camille Thérion
    Publiée dans la revue Galaxies no 25
  • Éparpillés le long des rivières du ciel, 2014 ((en) Scattered Along the River of Heaven, 2012), trad. Thomas Bauduret
    Publiée dans la revue Galaxies no 28
  • Immersion, 2013 ((en) Immersion, 2013), trad. Bastien Duval et Antoine Mottier
    Publiée dans Réalité 5.O, anthologie dirigée par Antoine Mottier et publiée aux éditions Goater - Prix Locus de la meilleure nouvelle courte 2013 et prix Nebula de la meilleure nouvelle courte 2012
  • L’Ange au cœur de la pluie, 2016 ((en) The Angel at the Heart of the Rain, 2013), trad. Emmanuel Chastellière
    Publiée dans la revue Angle mort no 12
  • Le Souffle de la guerre, 2015 ((en) The Breath of War, 2014), trad. Thomas Bauduret
    Publiée dans la revue Galaxies no 37
  • Trois tasses de deuil sous les étoiles, 2017 ((en) Three Cups of Grief, by Starlight, 2015), trad. Thomas Bauduret
    Publiée dans la revue Galaxies no 45 - Prix British Science Fiction de la meilleure nouvelle 2015

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ouvrir la « Page d’accueil », sur le site de la bibliothèque de l’École polytechnique, Palaiseau (consulté le 26 décembre 2015), sélectionner l’onglet « Catalogues de la BCX → Famille polytechnicienne », effectuer la recherche sur « Aliette de Bodard de La Jacopière », résultat obtenu : « Bodard de la Jacopiere, Aliette Marie Sophie de (X 2002) ».
  2. Aliette de Bodard sur le site NooSFere (Autres fictions) (consulté le ).
  3. De la promotion X2002, cf. « Fiche de Aliette de Bodard de La Jacopière », sur le site de l’Association des anciens élèves et diplômés de l'École polytechnique (l’AX), Paris (consulté le 26 décembre 2015).
  4. « Les vainqueurs des BSFA Awards 2015 », sur Elbakin.net, (consulté le 27 mars 2016)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]