Alice de Courtenay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alice de Courtenay[1] née vers 1160, morte le , est la fille de Pierre Ier de Courtenay († 1183), seigneur de Courtenay et d'Élisabeth de Courtenay († 1205), dame de Courtenay. Par son père, elle est petite-fille du roi Louis VI.

Mariée vers 1178 à Guillaume Ier, comte de Joigny[2], elle a deux enfants :

  • Gui de Joigny, mort jeune[3].
  • Pierre de Joigny, qui succède à son père. Il épouse Élisabeth (nom de famille inconnu), qui est décédée avant le 31 mars 1222. Il meurt sans postérité connu en avril 1222.

Divorcée en 1186 pour cause de parenté, elle se marie en seconde noce en 1186 à Aymar Taillefer, comte d'Angoulême avec qui elle a une fille unique :

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Généalogie d'Alice de Courtenay sur le site Medieval Lands
  2. Alice Saunier-Seïté Les Courtenay Editions France-Empire, Paris 1998 (ISBN 2704808457) « Alice épousa Guillaume de Joigny, dont elle dut divorcer pour cause de parenté » p. 46
  3. Histoire généalogique et héraldique des pairs de France, des grands dignitaires de la couronne, des principales familles nobles du royaume, etc.