Alice Thourot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alice Thourot
Illustration.
Alice Thourot dans le jardin des Quatre colonnes du palais Bourbon, en 2017.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(1 an, 1 mois et 18 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 2e de Drôme
Législature XVe
Groupe politique LREM
Prédécesseur Franck Reynier
Biographie
Date de naissance (32 ans)
Lieu de naissance Bar-le-Duc (Meuse, France)
Nationalité Française
Parti politique LREM
Diplômée de Université Nancy-II
Profession Avocate
Site web www.alicethourot2017.fr

Alice Thourot, née le à Bar-le-Duc (Meuse), est une avocate et personnalité politique française.

Elle est députée (LREM) de la deuxième circonscription de la Drôme depuis 2017[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Alice Thourot est une avocate spécialisée dans le droit immobilier[2]. Elle vit à Montélimar depuis 2011[3].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Elle a animé le comité local du mouvement En marche ! à Montélimar pendant la campagne présidentielle de 2017[3].

Lors des débats sur le projet de loi organique rétablissant la confiance dans l'action publique, elle soutient l'interdiction pour un parlementaire d'exercer une « activité de conseil d’opportunité », lancée en cours de mandat ou de campagne, mais s'oppose à une interdiction complète, contrairement à la promesse de campagne d'Emmanuel Macron[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  2. « Législatives 2017 - La députée Alice Thourot (LREM), du barreau à l'Assemblée - France 3 Auvergne-Rhône-Alpes », France 3 Auvergne-Rhône-Alpes,‎ (lire en ligne)
  3. a et b « Législatives : qui est Alice Thourot (REM), la nouvelle députée de la 2e circonscription de la Drôme ? », France Bleu,‎ (lire en ligne)
  4. Mathilde Mathieu, « A l'Assemblée, entre esquives et couacs, la moralisation à petits pas », sur Mediapart, (consulté le 31 juillet 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]