Alice Phoebe Lou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alice Phoebe Lou
Description de cette image, également commentée ci-après
Alice Phoebe Lou à Rudolstadt-Festival 2019
Informations générales
Nom de naissance Alice Matthew[1]
Naissance (26 ans)
Kommetjie, Afrique du Sud
Activité principale Chanteuse, compositrice
Genre musical Blues, jazz, soul, indie folk
Années actives 2013-présent
Labels Autoproduction
Site officiel www.alicephoebelou.com

Alice Phoebe Lou (née le ) est une chanteuse-compositrice sud-africaine. Elle a sorti deux EP et trois albums. En , sa chanson She tirée du film Hedy Lamarr: From Extase to Wifi fait partie des nominées pour l'Oscar de la meilleure chanson originale lors de la 89e cérémonie des Oscars[2].

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Alice Phoebe Lou passe son enfance à Kommetjie sur la côte ouest de la Péninsule du Cap en Afrique du Sud et fréquente une école Steiner-Waldorf[3]. Ses parents sont réalisateurs de films documentaires[3]. Enfant, elle apprend le piano en prenant des leçons, mais apprend à jouer de la guitare en autodidacte[4],[5]. À 14 ans, elle aime beaucoup la musique trance et prend des photos de concerts, parfois même contre rémunération[6]. En 2010, elle passe ses vacances d'été à Paris vivant d'abord avec sa tante, puis déménage rapidement pour vivre avec un ami. Elle commence à gagner de l'argent en jonglant avec des bâtons de feu[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2012, elle profite d'une parenthèse utile après avoir obtenu son diplôme d'études secondaires en Afrique du Sud, pour retourner en Europe, d'abord à Amsterdam, puis à Berlin[4]. À Berlin, elle commence à chanter et à jouer de la guitare dès le moment où elle se rend compte que c'est plus lucratif que la jonglerie[4]. Après sa parenthèse utile, elle envisage d'aller à l'université en Afrique du Sud[7], mais décide, à la place, d'acheter un amplificateur portable et de retourner jouer à Berlin[4]. Sur place, elle joue dans les stations du S-Bahn et du métro ainsi que dans les parcs[4],[8]. Après un mois passé à Berlin, elle joue dans un programme télévisuel[9]. En , elle autoproduit son EP Momentum[10]. La chanson Fiery Heart, Fiery Mind de l'EP figure dans la bande originale du film Ayanda sorti en 2015[11]. Elle commence également à jouer dans des salles.

Après une performance à la TED de Berlin le [12],[13], elle commence à recevoir des offres de maisons de disques, mais elle veut rester indépendante[4],[5],[14]. En , elle sort un album live intitulé Live at Grüner Salon dans le but de financer l'enregistrement de son premier album studio[15].

En 2015, elle commence sa tournée et joue pour la première fois au festival South by Southwest aux États-Unis[15]. À partir de ce moment, elle participe chaque année à ce festival[16],[17],[18],[19]. Elle se produit également au TEDGlobal à Londres en 2015 et fait la première partie du groupe californien Rodriguez lors de sa tournée en Afrique du Sud en 2016[20],[21].

En , Alice Phoebe Lou sort l'album Orbit, produit par Matteo Pavesi et Jian Kellett-Liew[5],[22],[14]. Elle est nominée pour le prix 2016 de la meilleure artiste féminine aux German critics choice awards en Allemagne[23] et est invitée à plusieurs programmes de télévision allemands pour des interviews et pour se produire[24],[25].

En 2016, elle tourne en Europe, en Afrique du Sud et aux États-Unis et joue trois spectacles à guichets fermés au planétarium de Berlin[26],[27]. En 2017, plusieurs de ses tournées et concerts se jouent à guichets fermés, malgré ceci, Alice Phoebe Lou continue ses spectacles de rue[28].

En , elle auto-publie les neuf titres de l'EP Sola et un livre intitulé Songs, poems and memories[29],[30],[31]. Le même mois, on annonce que sa chanson She tirée de la bande-son du film Hedy Lamarr: From Extase to Wifi est sur la liste des nominations de l'Oscar de la meilleure chanson originale[2]. She sort en single numérique le avec un clip réalisé par Natalia Bazina[32]. En 2018, Alice Phoebe Lou tourne en Europe, aux États-Unis, en Afrique du Sud, au Japon et au Canada[33].

Le premier single Something Holy tiré de son album Paper Castles sort le [34],[35]. Le , le second single, Skin Crawl, sort sur support numérique[36]. Le , sort le 3ème single, Galaxies, et à la fin du mois, une vaste tournée américaine, canadienne et européenne comprenant plus de 40 concerts est lancée[37],[38]. L'album sort le [39],[40],[41].

En , Alice est l'artiste du mois du site web musical Consequence of Sound[42]. Le clip du single Galaxies filmé au Zeiss Planetarium à Berlin mettant en scène Maisie Williams sort le [43]. Le , Alice Phoebe Lou joue pour la première fois sur la scène principale du festival Primavera Sound à Barcelone. Plus tard dans la journée, elle donne un autre concert plus petit sur la scène de l'OCB Paper Sessions[44]. Primavera Sound publie un extrait des concerts joués sur la scène principale dans leur collection vidéo Best of 2019[45].

Début , la vidéo de Skin Crawl remporte le troisième prix aux Berlin Music Video Awards dans la catégorie du meilleur concept[46].

Le , l'EP A Place of My Own (Mahogany Sessions) contenant 4 chansons de l'album Paper Castles enregistrées en public sort en format numérique accompagné d'une vidéo YouTube de la session d'enregistrement[47].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Live at Grüner Salon (2014, CD autoproduits vendus lors des concerts[42], la version mp3 est toujours disponible sur son site)
  • Orbit (autoproduit en 2016; promu par exemple par Motor Music[48])
  • Paper Castles (autoproduit le , avec des services rachetés à Motor Music[49],[50],[51])

EPs[modifier | modifier le code]

  • Momentum (EP, 2014, CD autoproduits vendus lors des concerts[42], la version mp3 est toujours disponible sur son site)
  • Sola (EP, 2017, Long play et MP3)
  • A Place of My Own (Mahogany Sessions) (2019, numérique)[47]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Alice Phoebe Lou unveils ‘Fiery Heart, Fiery Mind’ video », nbhap.com, (consulté le 27 décembre 2017)
  2. a et b « 70 original songs vie 2017 Oscar », oscars.org, (consulté le 22 décembre 2017).
  3. a et b « Straßenmusikerin Alice Phoebe Lou - Freiheit, Wünsche, große Träume », taz.de, (consulté le 27 décembre 2017).
  4. a b c d e f et g « Alice Phoebe Lou: Berlin’s best-kept secret », cafebabel.com, (consulté le 20 décembre 2017)
  5. a b et c « Porträt der Songwriterin Alice Phoebe Lou Freiheitsliebe und ein dickes Fell », tagesspiegel.de, (consulté le 20 décembre 2017).
  6. « Jag kunde förlorat rörligheten i mina fingrar », gaffa.se, (consulté le 22 mars 2019)
  7. « With the Artist: Alice Phoebe Lou », stalker.smagazine.com, (consulté le 21 décembre 2017)
  8. « Alice Phoebe Lou sees street music as a gift », Mail & Guardian, (consulté le 27 décembre 2017).
  9. « Frühstücksfernsehen Casting: Alice Phoebe Lou », sat1.de, (consulté le 3 janvier 2018)
  10. « "Momentum"-EP-Release », last.fm, (consulté le 21 décembre 2017)
  11. « AYANDA - DIFF », mahala.co.za, (consulté le 21 décembre 2017).
  12. « Performance - Alice Phoebe Lou - TEDxBerlin », tedxberlin.de (consulté le 21 décembre 2017)
  13. « Alice Phoebe Lou: SA’s viral star who's anything but a sell-out », channel24.co.za (consulté le 3 janvier 2018)
  14. a et b « Ground Level: An Interview with Alice Phoebe Lou », thefourohfive.com, (consulté le 20 décembre 2017)
  15. a et b « SXSW 2015 Schedule - Alice Phoebe Lou », sxsw.com (consulté le 21 décembre 2017)
  16. « SXSW 2016 Schedule - Alice Phoebe Lou », sxsw.com (consulté le 21 décembre 2017)
  17. « SXSW 2017 Schedule - Alice Phoebe Lou », sxsw.com (consulté le 21 décembre 2017)
  18. « SXSW 2018 Schedule - Alice Phoebe Lou », sxsw.com (consulté le 28 mars 2018)
  19. « SXSW 2019 Schedule - Alice Phoebe Lou », sxsw.com (consulté le 4 mars 2019)
  20. « Soaring imaginations, harsh realities: A recap of TEDGlobal>London », ted.com, (consulté le 22 décembre 2017)
  21. « Alice Phoebe Lou to open for Rodriguez during SA tour », channel24.co.za, (consulté le 21 décembre 2017)
  22. « Alice Phoebe Lou: Orbit - A quietly cathartic artistic piece of soundscape. », texxandthecity.com, (consulté le 20 décembre 2017)
  23. « Das sind die Gewinner des „Preis für Popkultur“ 2016 », musikexpress.de, (consulté le 21 décembre 2017)
  24. « Alice Phoebe Lou - NDR Kultur Neo », NDR, (consulté le 1er janvier 2018)
  25. « Inas Nacht Folge 6 », daserste.de, (consulté le 1er janvier 2018)
  26. « Alice Phoebe Lou reveals debut album ‘Orbit’ + Euro tour 2016 », withguitars.com, (consulté le 21 décembre 2017)
  27. « From The Streets To The Stars: Alice Phoebe Lou, A Role Model for Modern Musicianship », nbhap.com, (consulté le 20 décembre 2017)
  28. « "Ich will meine Unabhängigkeit bewahren" », morgenpost.de, (consulté le 26 décembre 2017)
  29. « EP Sola vinyl », alicephoebelou.com (consulté le 22 décembre 2017)
  30. « Song book from Alice », alicephoebelou.com (consulté le 22 décembre 2017)
  31. « Alice Phoebe Lou is not afraid to bare her soul », iol.co.za, (consulté le 29 août 2018)
  32. « Alice Phoebe Lou unveils single on NPR, announces SXSW official showcase », ventsmagazine.com, (consulté le 25 février 2018)
  33. « Interview with Alice Phoebe Lou about "Orbit" », neol.jp, (consulté le 29 août 2018)
  34. « Alice Phoebe Lou ‘Something Holy’ », girlundergroundmusic.com, (consulté le 18 décembre 2018)
  35. « Alice Phoebe Lou releases first single from new album, announces international tour in support », withguitars.com (consulté le 18 décembre 2018)
  36. « Alice Phoebe Lou’s “Skin Crawl” is a song you need to hear today », thefader.com, (consulté le 23 janvier 2019)
  37. « Alice Phoebe Lou premieres new video, "Galaxies" », withguitars.com, (consulté le 18 février 2019)
  38. « Alice Phoebe Lou disclosed honesty », metalmagazine.eu (consulté le 4 mars 2019)
  39. « Young Independent Woman: Alice Phoebe Lou On Her Life As A Female Songwriter », nbhap.com, (consulté le 29 août 2018)
  40. « Alice Phoebe Lou Finds Her True Self on the Intoxicating Paper Castles », consequenceofsound.net, (consulté le 14 mars 2019)
  41. « Spill album review: Alice Phoebe Lou - Paper Castles », spillmagazine.com (consulté le 14 mars 2019)
  42. a b et c « Artist of the Month Alice Phoebe Lou on Street Performing, Femininity, and Space », consequenceofsound.net, (consulté le 3 juin 2019)
  43. Erica Gonzales, « Maisie Williams Stars in Alice Phoebe Lou's Stellar "Galaxies" Video », Harpers Bazaar,‎ (lire en ligne)
  44. « Primavera Sounds kicks off summer festival season in Barcelona », thelast-magazine.com, (consulté le 16 juin 2019)
  45. « Best of PS 2019 - Video on demand », primaverasound.com (consulté le 17 juin 2019)
  46. « Winners BMVAs 2019! », berlinmva.com (consulté le 4 juin 2019)
  47. a et b « A Place of My Own (Mahogany Sessions) - EP », music.apple.com, (consulté le 14 juillet 2019)
  48. « ALICE PHOEBE LOU / ORBIT », motormusic.de (consulté le 18 décembre 2018)
  49. « Alice Phoebe Lou / Paper Castles », motormusic.de (consulté le 22 mars 2019)
  50. « Was ist Motor Entertainment? », motormusic.de (consulté le 22 mars 2019)
  51. « What It Means To Be An Independent Artist Today », npr.org, (consulté le 29 mars 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]