Alice à la réserve des oiseaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alice à la réserve des oiseaux
Auteur Caroline Quine
Pays États-Unis
Genre Littérature d'enfance et de jeunesse
Version originale
Langue Anglais
Titre The Double Jinx Mystery
Éditeur Grosset & Dunlap
Collection Nancy Drew Mystery Stories
Date de parution 1973
Version française
Traducteur Anne Joba
Éditeur Hachette
Collection Bibliothèque verte
Lieu de parution Paris
Date de parution 1976
Illustrateur Jean-Louis Mercier
Couverture Jean-Louis Mercier
Nombre de pages 184
Série Alice
Chronologie

Alice à la Réserve des oiseaux (titre orignal : The Double Jinx Mystery, littéralement : Le Mystère du double mauvais sort) est le cinquantième[1] roman de la série américaine Alice (Nancy Drew en VO) écrit par Caroline Quine, nom de plume collectif de plusieurs auteurs. L'auteur de ce roman est Harriet Adams.

Aux États-Unis, le roman a été publié pour la première fois en 1973 par Grosset et Dunlap, New York. En France, il a paru pour la première fois en 1976 chez Hachette dans la collection Bibliothèque verte. Il n'a plus été réédité en France depuis l'an 2000.

Le titre suivant est : Alice et l’Œil électronique.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le client de l'avocat James Roy, père d'Alice, est Oscar Thurston : il est le propriétaire d'un petit jardin zoologique privé qui contient plusieurs espèces d'oiseaux rares. Une société immobilière résolue à acquérir ses terres pour y construire un grand complexe d'immeubles, a demandé au maire de la ville de Harper de faire exproprier Oscar Thurston. Peu après que James Roy ait accepté de défendre les intérêts du propriétaire du zoo, un inconnu téléphone à l'avocat et le menace de renoncer à cette affaire sous peine d'être victime d'une malédiction. Le lendemain, un oiseau empaillé est déposé sur sa pelouse, un torcol, utilisé pour jeter des sorts. Bientôt, au zoo de M. Thurston, les oiseaux tombent malades...

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Alice Roy, dix-huit ans, blonde, fille de l'avoué James Roy, orpheline de mère.
  • James Roy, avocat[2] de renom, père d'Alice Roy, veuf.
  • Bess Taylor, jeune fille blonde et rondelette, une des meilleures amies d'Alice.
  • Marion Webb, jeune fille brune et sportive, cousine germaine de Bess Taylor et une des meilleures amies d'Alice.
  • Ned Nickerson, jeune homme brun et athlétique, ami et chevalier servant d'Alice, étudiant à l'université d'Emerson.
  • Daniel Evans, ami et chevalier servant de Bess, camarade d'université de Ned.
  • Bob Eddleton, ami et chevalier servant de Marion, camarade d'université de Ned.
  • Sarah, la fidèle gouvernante des Roy, qui a élevé Alice à la mort de sa mère.
  • Oscar Thurston, le propriétaire du jardin zoologique, client de James Roy.
  • Martha Thurston, épouse d'Oscar Thurston.
  • Kamenka, dite Kammi, une étudiante eurasienne de l'université de Harper.
  • Rausch, employé de Oscar Thurston.
  • Professeur Sanders, biologiste au musée de Harper.
  • Ramsey Millford, président de la société immobilière.
  • M. Van Camp, directeur d'une troupe de danseurs de ballet.
  • Merlin Gantry, nom de scène : Merv Marvel, danseur de ballet renvoyé par M. Van Camp.
  • M. Cliff, conseiller de Ramsey Millford.
  • M. Pfeiffer, commissaire de la ville de Harper.
  • Commissaire Stevenson, de River City, ami d'Alice (mention uniquement).

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Ouvrages
  • Armelle Leroy, Le Club des Cinq, Fantômette, Oui-Oui et les autres : Les grandes séries des Bibliothèques Rose et Verte, Hors Collection, , 110 p. (ISBN 2258067537)
  • André-François Ruaud et Xavier Mauméjean, Le Dico des héros, Éditions Les Moutons électriques, coll. « Bibliothèque rouge », (présentation en ligne)
  • (en) David Farah, Farah's Guide, Farah's Books, , 556 p. (ISBN 0963994980), « France »
Sites Internet

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon l'ordre de parution aux États-Unis.
  2. Dans les romans antérieurs, James Roy était avoué, pas avocat.
  3. Dans la collection dite "hachurée", en référence aux traits en diagonale qui figurent sur le dos. Il existe deux versions de cette couverture : l'une dont le titrage est en rouge (1983), l'autre, en bleu clair (1984).
  4. Dans la collection dite "série à timbre", en référence au petit dessin sur la couverture qui représente un timbre-poste sur lequel figure le buste d'Alice, timbre oblitéré avec les inscriptions "Bibliothèque verte".